Maison Centrale de Diego – Diego-Suarez

, ,

Formation au secourisme : quand le pouvoir de l’entre-aide entre en prison

Des jeunes prisonniers formés au secourisme : quand le pouvoir de l’entre-aide entre en prison.

Le 27 avril 2017, sept jeunes de la Maison Centrale de Diego ont pu être formés au Secourisme grâce au formateur bénévole agréé, Nicolas Bigot. Lire la suite

, ,

Atelier artistique sur Diego en Cie de « Stritarty »

Ce lundi 10 octobre 2016 a eu lieu à la maison centrale de Diego-Suarez un atelier artistique très coloré. Lire la suite

, ,

Formation Culture et soins par les plantes médicinales

Depuis le mois d’avril 2016, grâce au partenariat établit avec l’association « Jardins du Monde« , les jeunes de la Maison Centrale Antsiranana (Diego) bénéficient d’ateliers de sensibilisation et de formation à la culture et aux soins par les plantes médicinales.

Lire la suite

,

Partenariat avec l’association Graine de Vie et début de la formation de pépiniériste !

L’association Graine de Vie a pour objectif la compensation de l’empreinte écologique des habitants des pays industrialisés par la plantation d’arbres dans des pays en voie de développement. Lire la suite

Réhabilitation du quartier mineur de Diego-Suarez

A la maison centrale de Diego-Suarez, les mineurs occupent actuellement un espace extrêmement restreint et qui ne leur permet pas d’avoir accès à des conditions sanitaires correctes. Avec le soutien de l’ambassade de France, du 1% fonds , de la Fondation Air France et de l’association Alliances et Missions Médicales, nous avons pu récolter les fonds nécessaires à la réhabilitation d’un bâtiment pour les mineurs. Lire la suite

, ,

Première journée des famille pour l’année 2015

Le 28 janvier dernier a eu lieu la première journée des familles de cette nouvelle année 2015
A la maison centrale de Diego-Suarez et au Centre de Rééducation de Joffreville, les jeunes ont pu retrouver pour une matinée leurs familles.

Le centre de rééducation étant à quelques km de la ville de Diego, Grandir Dignement offre les services d’un taxi-brousse aux familles désirant visiter leur enfant.

IMG_2797 - Copie IMG_2787

Ces journées sont très importantes. Elles permettent aux jeunes de ne pas rompre le lien avec leurs familles mais également pour Grandir Dignement afin de créer un lien de confiance avec les mères de détenus.
Les journées des familles sont toujours de bons moments pour les jeunes et pour les équipes de Grandir Dignement.

,

Noël 2014 pour les mineurs de la région Diana !

A l’occasion des fêtes de fin d’année, une journée de convivialité était organisée avec les jeunes de la maison centrale de Diego ainsi qu’au centre de rééducation de Joffreville.
Création de décorations, musique, danse et un bon repas était au programme de cette journée.

DSC04995DSC04998 DCIM100GOPRO    DSC04993retouchée1

Une journée de détente pour ces jeunes dont le quotidien n’est pas toujours facile.
Grandir Dignement souhaite une très bonne nouvelle année à tous ces jeunes et le meilleur pour la suite !

,

Atelier d’arts plastiques à la maison centrale de Diego-Suarez

Le 21 novembre dernier, Nathalie Millet (artiste venant de la réunion avec Jace dans le cadre du projet de l’AF zoky gouzou), Francomme Shangai (DS Prod) et Clement andrianomena (DS prod), sont intervenu à la maison centrale de Diego-Suarez pour animer un atelier d’arts plastiques.

Durant cet atelier, des masques en carton ont été réalisés

DCIM100GOPRO DCIM100GOPROIMG_20141121_104553 IMG_20141121_112112 IMG_20141121_112307 IMG_20141121_112346 IMG_20141121_112946 IMG_20141121_113034 IMG_20141121_113122

Les jeunes étaient très heureux de cette rencontre et de ce moment.
Nous espérons pouvoir renouveler ces ateliers avec nos amis de l’île de la Réunion et de DS Prod! Merci à eux !

, , , ,

Etat des lieux national mené par Grandir Dignement

Grandir Dignement
 
Entre novembre 2013 et novembre 2014, Grandir Dignement a mené un état des lieux à l’échelle nationale afin de recenser le nombre de mineurs incarcérés mais aussi pour avoir une vision précise et détaillée des conditions d’incarcération de ces mineurs dans les différentes maison pénitentiaires de l’île.
Au total, 40 établissements ont été traités dans cet état des lieux :  30 visités par nos soins (dont 4 où nous intervenons quotidiennement) et 10 dont nous avons recueilli les informations par des associations partenaires.

etat des lieux

Ci-dessous, un Power Point de restitution des points essentiels de cet état des lieux.

Restitution de l_Etat des lieux pour Su00E9minaire [Enregistrement automatique]