+1 100 000

enfants détenus dans le monde

Estimation UNICEF ne prenant pas en compte tous les enfants détenus et non inscrits dans les registres. Ce nombre est donc certainement sous-évalué. La Convention internationale des droits de l’enfant disposant à l’article 37 que la détention doit être une mesure de dernier ressort n’est donc pas suffisamment respectée actuellement.

À travers le monde, des enfants sont incarcérés et se retrouvent dans une situation de grande vulnérabilité : carences alimentaires, absence de soin, insalubrité, manque d’accès à l’éducation… Dans certains pays, 90% des enfants en prison sont en attente de leur procès, sans avoir les moyens d’assurer leurs défenses. À ces conditions indignes s’ajoutent de nombreux cas de maltraitances et de tortures.

Les interventions de Grandir Dignement se basent sur la Convention Internationale des Droits de l’Enfant et s’attachent à garantir le respect de leur dignité en milieu carcéral.

Respect

Promouvoir une justice juvénile plus adaptée et respectueuse de la dignité humaine des enfants et jeunes majeurs en conflit avec la loi

Dialogue

Instaurer un dialogue de confiance et constructif avec les acteurs étatiques dans l’intérêt des enfants en conflit avec la loi.

Accompagnement

Mettre en œuvre un accompagnement intégral et individualisé du jeune favorisant son insertion sociale, citoyenne et professionnelle.

Actualités

,

Une jeunesse citoyenne en milieu carcéral !

En 2019, Grandir Dignement a mené des actions au sein de la Maison d'arrêt de Fleury-Mérogis, le plus grand établissement pénitentiaire d'Europe où se trouve le quartier mineur le plus important de France. Cet été, en juillet, l'association…
, ,

Appui à la coordination des actions de Grandir Dignement Interventions en Quartier Mineur

Thématique de la mission : Solidarité Lieu de travail : Metz (57), Fleury-Mérogis (91) Durée de la mission : contrat en service civique de 8 mois (30h par semaine) Contexte Grandir Dignement est une ONG française créée en…
, , , , ,

Madagascar - MOIS DE L'ENFANCE ET FETE DE L'INDEPENDANCE

Parce que pour les jeunes accompagnés par Grandir Dignement à Madagascar, le mois de juin rime avec célébrations : le mois de l'enfance et la fête de l'indépendance du pays ! À Antananarivo, Diego, Antalaha et Mahajanga, de nombreuses…
, ,

De la part de nos jeunes, une lettre de reconnaissance

J’ai fait beaucoup de délits mais je ne les regrette pas. Mais je chercherai le bien car je ne reviendrai plus au passé. Car la violence et les menaces sont devenues mon comportement. J’ai commis tous les vols, suis passé par la prison.…
,

Pour une Afrique digne de ses enfants

A l’occasion de la Journée de l’Enfant Africain,  Grandir Dignement a organisé  un événement de sensibilisation dans les maisons d’arrêt de Zinder, Tahoua, Dosso, Maradi, et Niamey le 24 juin 2021. Le thème choisi par…
, ,

La PJJ et Grandir Dignement sur la même ligne de mire 

Dans le cadre de la stratégie de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ) pour 2020-2023, Grandir Dignement prend part à la réalisation des objectifs communs à travers le service civique adapté. Dans l’optique…
, ,

URGENT - POSTE A POUVOIR : MONITEUR EDUCATEUR / EDUCATEUR SPECIALISE (H/F)

Date : dès que possible (à partir de juillet 2021) Lieu de travail : Nancy Durée hebdo : Temps plein Sous la responsabilité hiérarchique de : ü Responsable nationale France ü Directrice et Sous Directeur Présentation…
, , , , , ,

Volontariat à Antalaha - Madagascar

Programme : Défense et accompagnement des enfants en conflit avec la loi en République de Madagascar Date : dès que possible Lieu de volontariat : Antalaha Composition du service : Une Coordinatrice Régionale Un animateur logisticien…
, , , , , ,

Volontariat à Antananarivo - Madagascar

Programme : Défense et accompagnement des enfants en conflit avec la loi en République de Madagascar Date : dès que possible Poste : Assistant.e de Coordination Lieu de volontariat : Antananarivo Composition du service : Une responsable…

Pour que chaque enfant, quels que soient son passé et l’endroit où il vit, puisse grandir dignement.

Hélène et David MullerFondateurs

La société renvoie aux jeunes détenus une image négative d’eux-mêmes.

Hélène MullerFondatrice

Les murs de la prison ne doivent pas être un rempart au respect de la dignité humaine.

Kevin MonierJuriste

Le mineur, l’enfant délinquant, n’est pas destiné par la fatalité à entrer ni à demeurer dans la délinquance d’habitude. S’il y tombe, la société a le devoir de – et, en outre elle y a intérêt – l’aider à en sortir. Extrait du livre Pas de Quartier ? Délinquance juvénile et justice des mineurs, édition Fayard.

Pierre Joxe Ancien Ministre français de l’Intérieur et ancien membre du Conseil constitutionnel

Tout au long de ma vie, je n’avais connu que des spirales destructrices. Le mal appelle le mal. L’exclusion à se couper du monde. La discrimination à s’enfermer dans l’image qu’on nous renvoie. Mais la solidarité, elle, n’appelait qu’à des choses positives. Elle ramenait chacun à son humanité fondamentale.

Karim MokthariParrain de Grandir Dignement

Le respect des droits de l’enfant et de sa dignité doit être reconnu pour tous les enfants quels que soient les actes commis, quelles que soient les origines, quels que soient les lieux ou modes de vie. Les droits de l’enfant ne se méritent pas, ils ne sont pas soumis à condition et jamais négociables.

Hélène et David MULLERFondateurs de Grandir Dignement