Secteur : Défense et accompagnement des enfants en conflit avec la loi en République de Madagascar

Date : Entre juin et août 2022. Prévoir formation au départ en amont.

Poste : Responsable Coordination Programme

Lieu de travail principal : Antananarivo

Sous la responsabilité hiérarchique directe de : Responsable National Madagascar

Lire la suite

Date Dès que possible

Poste : Responsable technique et logistique  

Statut : Volontariat de solidarité international

Lieu de travail principal : Antananarivo        

Sous la responsabilité hiérarchique directe de : Responsable nationale de Grandir Dignement

Lire la suite

Responsable de programme Antananarivo ou Régions (2 postes distincts)

Lieu de travail principal : Antananarivo

Sous la responsabilité hiérarchique directe de : Responsable national Madagascar

Date : Dès que possible – formation au départ en janvier et début de mission en février 2022.

Au sein d’un binôme réparti sur deux zones géographiques distinctes : Antananarivo / Régions, la personne recrutée aura en charge de superviser un ensemble de programmes. Les    PTF sont divers dont, à titre d’exemple, l’UNICEF, l’AFD, le SCAC, Mary’s Meals, des fondations d’entreprises etc… Les activités – principalement développées dans les régions Analamanga, Sava et Diana – sont mises en œuvre par env. 60 personnes. Une extension sur de nouvelles régions est également envisagée.

Lire la suite

Les membres du Réseau de Protection de l’Enfance (RPE) de Diego, en présence de la juge des enfants du Tribunal Pour Enfants (TPE) Antsiranana (Diego-Suarez), ont été conviés à une activité de sensibilisation portant sur la liberté surveillée. La séance été organisée par l’équipe locale de Grandir Dignement. Au programme : présentation de la mesure et séance de questions-réponses.

La liberté surveillée (LS) est une des mesures et peines alternatives à la détention qui existe à Diego, Antananarivo, Antalaha et Mahajanga.

Grâce à cette mesure, de nombreux enfants ont bénéficié d’une éducation suivie et ont échappé aux barreaux de la prison. Ces enfants ont pu poursuivre leur parcours scolaire et professionnel tout en s’insérant progressivement dans la société. C’est aussi un moyen de réduire la stigmatisation qui pèse habituellement sur les épaules des enfants en conflit avec la loi.

En 2021, ce sont 20 enfants qui ont pu bénéficier de la LS sur la région.

Grandir Dignement tient à remercier les membres du RPE de leur présence, Madame la juge des enfants, et le Ministère de la Population pour le soutien apporté à l’organisation de cette séance de sensibilisation.

Les enfants ont le droit de jouer, et c’est aussi le cas pour les enfants privés de liberté.

Dans les différents lieux d’intervention de Grandir Dignement (quartier mineur de la maison centrale d’Antanimora, Diego et Antalaha, ainsi que dans les centres de rééducation de Mandrosoa et Joffreville, des activités de vacances ont été proposées en collaboration avec l’administration pénitentiaire et Grandir Dignement.

Lire la suite

Parce que pour les jeunes accompagnés par Grandir Dignement à Madagascar, le mois de juin rime avec célébrations : le mois de l’enfance et la fête de l’indépendance du pays ! À Antananarivo, Diego, Antalaha et Mahajanga, de nombreuses activités collectives ont été proposées afin de sensibiliser les jeunes sur les droits des enfants. Des activités éducatives et culturelles (courses en sacs, tournoi, danse, kermesse, etc.) ont aussi été à l’honneur sur l’ensemble de ces services . Les jeunes ont également pu participer à des concours de danse, slam, dessin, etc…, avec des prix à la clé. Juste avant la Fête de l’Indépendance, ils ont fait une marche promouvant les droits des enfants et ont pu bénéficier de kits alimentaires . Ce mois s’est clôturé de manière symbolique par une grâce présidentielle, libérant des enfants, ou réduisant des peines. Un grand merci à tous nos partenaires pour ce mois qui a été une belle réussite ainsi qu’aux équipes pour leur investissement à chaque instant.

J’ai fait beaucoup de délits mais je ne les regrette pas. Mais je chercherai le bien car je ne reviendrai plus au passé. Car la violence et les menaces sont devenues mon comportement. J’ai commis tous les vols, suis passé par la prison. Et seule Mary’s Meal était une mère. Payant toutes les dépenses au sein de la prison si on voulait appeler ou parler avec nos mères. Nous sommes heureux d’avoir Mary’s Meals pour soutenir notre vie en prison, ne s’égalisant pas au laisser aller où tout se paie même une minute de conversation.
Nous sommes reconnaissants car malgré le confinement rien n’a empêché les agriculteurs. Il y avait aussi les « briquettés » et les savons. Et même si l’éducation et la bible étaient ennuyantes, on gardait la tête haute car les loisirs nous amusaient.

Et, merci Mary’s Meals pour les repas, sans égoïsme ni distinction de handicap. Nous sommes prêts à évoluer dans la sagesse, ne romprons pas nos promesses mais montrerons nos vulnérabilités.

Il ne s’agit pas trop de la sagesse mais des nombreux repas où tout le monde avait sa part. Sans oublier pendant la quarantaine, le poisson et le poulet qu’on faisait semblant d’ignorer qui revenaient tous au quartier mineur.              

Nous adressons nos remerciements à Mary’s Meals et aux éducateurs, Zoky Erick, Zoky Jacquis, sans oublier Zoky Dinot.
Merci, vous êtes géniaux Grandir Dignement.


Programme
: Défense et accompagnement des enfants en conflit avec la loi en République de Madagascar
Date : dès que possible
Lieu de volontariat : Antalaha
Composition du service :

  • Une Coordinatrice Régionale
  • Un animateur logisticien
  • Deux travailleurs sociaux (intra-muros et post carcéral)

Sous la responsabilité hiérarchique directe de : Coordinatrice Régionale de Grandir Dignement

Lire la suite

Programme : Défense et accompagnement des enfants en conflit avec la loi en République de Madagascar
Date : dès que possible
Poste : Assistant.e de Coordination
Lieu de volontariat : Antananarivo
Composition du service :

  • Une responsable nationale
  • Une responsable juridique et plaidoyer
  • Un responsable administratif et financier (et une assistante administratif et logistique)
  • Un coordinateur technique et logistique
  • Un responsable éducatif et pédagogique
  • Une coordinatrice de programmes

Sous la responsabilité hiérarchique directe de : Responsable nationale de Grandir Dignement


Composition du service : – Une responsable nationale
– Une responsable juridique et plaidoyer – Un responsable administratif et financier (et une assistante administratif et logistique) – Un coordinateur technique et logistique – Un responsable éducatif et pédagogique – Une coordinatrice de programmes Sous la responsabilité hiérarchique directe de : Responsable nationale de Grandir Dignement

Lire la suite

L’association Grandir Dignement souhaite réaliser une étude sur l’utilisation et le vécu de la conciliation par l’ensemble des parties prenantes sur le territoire malagasy (villes d’Antananarivo, Mahajanga, Diego et Antalaha), sous les angles socio-anthropologique et juridique.

Les offres sont à envoyer au plus tard le 28 mai à Minuit (Heure de Madagascar) avec en objet la référence « Etude sur l’utilisation et le vécu de la conciliation – Madagascar » aux adresses mail suivantes : camille.chapron@grandirdignement.org et claire.jeannin@grandirdignement.org »