Des éducateurs de l’association se sont mobilisés afin de faire vivre une journée riche en émotions aux enfants suivi par les services de liberté surveillée et du service d’insertion en milieu ouvert (SIMO).

Lire la suite

Date : 1er trimestre 2020

Programme : Protection et insertion des enfants confrontés à la justice en république de Madagascar

Poste : Responsable juridique et plaidoyer

Localisation : Antananarivo

Sous la responsabilité hiérarchique directe de la : Responsable Nationale

L’ONG Grandir Dignement

Grandir Dignement est une ONG française à but non lucratif qui intervient auprès des enfants confrontés à la justice. Elle œuvre simultanément en France, à Madagascar et au Niger. Dans ces trois pays d’intervention, à travers des contextes très différents, Grandir Dignement cherche à garantir le respect de la dignité humaine en milieu carcéral et plus généralement durant tout le processus judiciaire. Sa stratégie poursuit trois objectifs complémentaires :

(1) protéger les enfants détenus et les accompagner dans leur réinsertion ;

(2) promouvoir les alternatives à la détention et les dispositifs post-carcéraux ;

(3) appuyer les institutions et mener un plaidoyer en faveur d’une amélioration du traitement et de la perception des enfants en conflit avec a loi.

               Grandir Dignement considère que chaque enfant, quel que soit son passé, doit être traité dans le respect de sa dignité humaine et doit pouvoir devenir acteur de sa vie et de la société. Adhérente au réseau Don Bosco Action Sociale, Grandir Dignement s’inspire de la pédagogie salésienne de Jean Bosco.  L’association accomplit toutes ses actions dans la sobriété et la simplicité.

Mission générale du poste

Soutenue par l’UNICEF et l’AFD, Grandir Dignement développe, en partenariat avec le Ministère de la Justice, les alternatives à la détention des enfants dans plusieurs juridictions de Madagascar. Outre le suivi de ce programme, la/le chargé.e juridique et plaidoyer veille également au respect des Droits Humains des enfants incarcérés et effectue un plaidoyer juridique auprès des acteurs étatiques et/ou associatifs locaux.

Responsabilités du poste

RESPONSABILITÉ N°1 : Assurer le suivi juridique de l’ONG Grandir Dignement à Madagascar

Axe 1 : Soutenir l’ensemble de l’équipe nationale en matière juridique

  • Être le conseiller juridique auprès des équipes dans le cadre de l’accompagnement des enfants confrontés à la justice (traiter des questions juridiques qui nécessitent une expertise particulière) ;
  • Assurer un appui juridique en cas de constat d’une violation caractérisée des droits de l’enfant / droits humains dont un enfant serait victime ;
  • Evaluer les besoins et les difficultés des membres de l’équipe en termes de compréhension juridique afin de développer des formations appropriées et cohérentes.

Axe 2 : Assurer le suivi du volet juridique des activités carcérales et des alternatives à la détention        

  • Superviser l’ensemble des activités liées au juridique au sein des établissements pénitentiaires où Grandir Dignement est présent ;
  • Accompagner, à échelle nationale, le déploiement des alternatives à la détention des enfants (sensibilisation des partenaires et du grand public, lien avec les magistrats, suivi des travailleurs sociaux en charge du suivi socio-éducatif, suivi des indicateurs…)
  • Participer à la conception et à la mise en œuvre de nouvelles mesures et peines alternatives à la détention, apporter son expertise juridique et être force de proposition ;
  • Être en appui rédactionnel auprès de la responsable nationale notamment pour les documents de nature juridique.

RESPONSABILITÉ N°2 : Développer le plaidoyer de l’ONG Grandir Dignement à Madagascar

Axe 1 : Concevoir et mettre en œuvre une stratégie de plaidoyer               

  • Planifier la stratégie de plaidoyer à Madagascar en déterminant notamment les objectifs, les publics-cibles, les possibilités de partenariat et travail en réseau, les actions, le calendrier, les outils de suivi et d’évaluation ;
  • Favoriser une démarche d’approche menée par les droits (avec notamment la participation des bénéficiaires aux actions de plaidoyer) ;
  • Articuler le plaidoyer de Grandir Dignement à Madagascar avec le plaidoyer global de l’ONG ;

Axe 2 : Mener des études en mesure de sensibiliser et convaincre les décideurs et la société civile

  • Développer une stratégie de conception et de réalisation d’outils & études sociojuridiques permettant d’améliorer la visibilité des problématiques de la justice des enfants ;
  • Développer une coordination étroite avec les partenaires institutionnels dans la réflexion, conception et restitution des études ;
  • Réaliser une veille stratégique à l’échelle nationale et internationale relative aux publications (études, rapports…) concernant la Justice des mineurs.

RESPONSABILITÉ N°3 : Consolider le réseau de partenariat et la communication de l’ONG à Madagascar

Axe 1 : Assurer, consolider et élargir les liens avec les partenaires institutionnels et la société civile

  • Superviser le développement d’un réseau de partenaires durables en rencontrant régulièrement les acteurs associatifs et institutionnels ;
  • Assurer un appui institutionnel pertinent notamment en collaboration du Ministère de la Justice ;
  • Etablir et maintenir une relation constructive et positive avec les autorités publiques de Madagascar.

Axe 2 : Superviser la communication  

  • Accroître la visibilité de Grandir Dignement à l’échelle nationale : création d’évènements, médiatisation, conférence, etc. ;
  • Articuler la communication de Grandir Dignement à Madagascar avec la communication globale de l’ONG : participer à la lettre d’information globale et à l’alimentation des réseaux sociaux en restituant régulièrement les temps forts ;
  • Gérer les relations médias et organiser l’équipe par rapport aux éventuelles sollicitations de la presse ;
  • Être garant du respect des règles de communication imposées par les bailleurs.

Compétences techniques et expériences

  • Diplôme de droit international et/ou pénal et/ou relations internationales et/ou droits humains ;
  • Expérience de travail dans un contexte culturel différent ;
  • Expérience à un poste en lien avec le suivi juridique et plaidoyer ;
  • Expérience en lien avec la protection de l’enfance.

Compétences transverses

  • Prise d’initiative/être force de propositions
  • Grande rigueur et très bonne organisation
  • ens de l’engagement et adhésion aux valeurs de l’association
  • Polyvalence/adaptabilité
  • Autonomie

Conditions

  • Statut : Volontariat de solidarité international/12 mois renouvelable
  • Prise en charge 1 AR (en début et fin de mission) + couverture CFE/Mutuelle/RC/rapatriement/retraite + formation au départ + indemnité de 520€/mois.

Contact

Envoyer votre CV et une lettre de motivation (PDF), en précisant en objet « Poste responsable juridique et plaidoyer » à :

  Hélène Muller ET :     Email : contact@grandirdignement.org
Mathilde Roux     Email : mada@grandirdignement.org

FICHE DE POSTE :

RESPONSABLE Régional(E)

GRANDIR DIGNEMENT ANTENNE ANTALAHA

Date : 1er trimestre 2020

Programme : Protection et insertion des enfants confrontés à la justice en république de Madagascar

Poste : Responsable régional(e)

Localisation : Antalaha – Région SAVA

Sous la responsabilité hiérarchique directe de la : Responsable Nationale

Responsable hiérarchique de : L’ensemble des membres de l’équipe Grandir Dignement à Antalaha.

L’ONG Grandir Dignement

Grandir Dignement est une ONG française à but non lucratif qui intervient auprès des enfants confrontés à la justice. Elle œuvre simultanément en France, à Madagascar et au Niger. Dans ces trois pays d’intervention, à travers des contextes très différents, Grandir Dignement cherche à garantir le respect de la dignité humaine en milieu carcéral et plus généralement durant tout le processus judiciaire. Sa stratégie poursuit trois objectifs complémentaires :

(1) protéger les enfants détenus et les accompagner dans leur réinsertion ;

(2) promouvoir les alternatives à la détention et les dispositifs post-carcéraux ;

(3) appuyer les institutions et mener un plaidoyer en faveur d’une amélioration du traitement et de la perception des enfants en conflit avec a loi.

               Grandir Dignement considère que chaque enfant, quel que soit son passé, doit être traité dans le respect de sa dignité humaine et doit pouvoir devenir acteur de sa vie et de la société. Adhérente au réseau Don Bosco Action Sociale, Grandir Dignement s’inspire de la pédagogie salésienne de Jean Bosco.  L’association accomplit toutes ses actions dans la sobriété et la simplicité.

En 2020, soutenue par l’UNICEF et en partenariat avec le Ministère de la Justice, Grandir Dignement déploie sa présence à Antalaha afin d’initier des activités au sein de l’établissement pénitentiaire, développer des alternatives à la détention et mener un large plaidoyer en faveur d’une justice adaptée aux enfants.

Mission générale du poste

Garantir la mise en œuvre d’un programme d’appui en faveur des enfants confrontés à la justice sur la région Sava

Responsabilités du poste

RESPONSABILITÉ N°1 : Superviser la mise en œuvre des activités de Grandir Dignement sur la région Sava

Activité 1.1 : Assurer le suivi opérationnel de l’ensemble des activités mis en œuvre à Antalaha (milieu carcérale, alternative à la détention, post-carcéral, plaidoyer) ;

Activité 1.2 : Veiller au respect des engagements contractuels définis avec les partenaires (en référence au cadre logique, au chronogramme d’activités…) ;

Activité 1.2 : Effectuer le suivi budgétaire et le suivi des indicateurs de résultat relatif aux projets ;

Activité 1.3 : Evaluer les besoins et les dysfonctionnements des activités mis en place et définir avec la responsable nationale des orientations pertinentes ;

Activité 1.4 : Garantir le respect des valeurs de Grandir Dignement notamment en ce qui concerne la pédagogique mis en œuvre.

Activité 1.5 : Accompagner, à échelle régionale, le déploiement des alternatives à la détention des enfants :

  • sensibilisation des partenaires et du grand public, lien avec les magistrats et autres partenaires,
  • suivi des travailleurs sociaux en charge du suivi socio-éducatif et suivi des indicateurs,
  • soutenir la réflexion puis la conception d’alternatives à la détention novatrices et adaptés au contexte.

RESPONSABILITÉ N°2 : Assurer le suivi de l’ensemble de l’équipe à Antalaha

Activité 2.1: Encadrer l’ensemble de l’équipe à Antalaha ;

Activité 2.2: Evaluer les besoins et les difficultés de l’équipe ;

Activité 2.3: Développer des renforcements de compétences appropriées et cohérentes ;

Activité 2.4 : Organiser et animer les diverses réunions en définissant l’ordre du jour ;

RESPONSABILITÉ N°3 : Renforcer la présence de l’ONG sur la région Sava

Activité 3.1 : Superviser le développement d’un réseau de partenaires durables en rencontrant régulièrement les acteurs associatifs et institutionnels de la région ;

Activité 3.2 : Etablir une stratégie de communication cohérente afin d’accroitre la visibilité de Grandir Dignement à l’échelle régionale (création d’évènements, médiatisation, conférence, etc.) ;

Activité 3.3: Encadrer et développer les relations avec d’actuels et de nouveaux PTF (recherche de PTF, rédaction d’appel à projet…) ;

Activité 3.4 : Participer aux activités de communication et de visibilité mise en œuvre par l’équipe du Siège.

RESPONSABILITÉ N°4 : Superviser la gestion des tâches administratives et comptables

Activité 4.1 Garantir, en lien avec le comptable à Antananarivo, le respect des procédures financières (réalisation de budget prévisionnel, gestion de caisses, reporting, affectation analytique des dépenses…) ;

Activité 4.2 : Organiser, en lien avec la responsable nationale et le comptable à Antananarivo, la gestion des ressources humaines (salaires, administratifs, condition de travail, etc.) ;

RESPONSABILITÉ N°5 : Superviser la mise en œuvre de l’appui alimentaire

Activité 5.1: Superviser l’identification des fournisseurs et mettre en place les procédures d’achats selon les procédures de l’ONG ;

Activité 5.2 : Superviser, en lien avec l’équipe locale, le stockage, la cuisson et la distribution des denrées alimentaires dans le respect du programme ;

Activités 5.3 : Assurer, en lien avec l’équipe locale, le renseignement de l’ensemble des outils de suivi (tableaux de distribution, pesées des aliments, calcul de l’IMC des enfants).

Compétences techniques et expériences

  • Expérience(s) préalable(s) de gestion de programme dans un contexte culturel différent ;
  • Expériences préalables dans le secteur de la protection des Droits de l’enfant ;
  • Maitrise du pilotage financier & opérationnel (outils de suivi)
  • Une parfaite maitrise du français est requise (écrit/parlé) ;
  • Forte motivation pour contribuer à améliorer la prise en charge des enfants confrontés à la justice ;
  • Fortes capacités d’adaptation : La mission se situe sur la région Nord-Est de Madagascar, à 2 jours minimum de route de la capitale. La personne sera la première représentant de Grandir Dignement à Antalaha. Il s’agit d’une création de poste. La présence de Grandir Dignement à Antalaha est nouvelle.

Compétences transverses

  • Adaptabilité +++
  • Prise d’initiative et autonomie + +
  • Tolérance à la pression
  • Bonne organisation
  • Engagement et persévérance
  • Connaissance et pleine adhésion au projet associatif de Grandir Dignement (disponible sur internet)

Qualifications

  • Diplômes de management ou en coordination de projet de solidarité internationale ou expérience équivalente
  • Au minimum 2 ans d’expérience à l’étranger dans un projet similaire

Conditions

  • Statut :
    • volontaire expatrié : Volontariat de solidarité international/12 mois + couverture CFE/Mutuelle/RC/rapatriement/retraite + formation au départ + Prise en charge 1 AR (en début et fin de mission)
    • et/ou salarié local : contrat local selon expérience/diplôme

Contact

Envoyer votre CV et une lettre de motivation (PDF), en précisant en objet « Poste Antalaha » à :

  Hélène Muller   Email : contact@grandirdignement.org
et: Mathilde Roux     Email : mada@grandirdignement.org

Du 18 au 22 novembre 2019, Grandir Dignement a célébré la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE) à Antananarivo: une semaine riche en émotions, en rencontres et en informations!

Lire la suite

Le 8 octobre 2019, Manfred Nowak, expert indépendant, a présenté à l’Organisation des Nations Unies (ONU) son Étude mondiale sur les enfants privés de liberté. Grandir Dignement a contribué à cette étude, avec 170 ONG, en menant des consultations auprès d’enfants privés de liberté en France et à Madagascar.

Lire la suite

En Avril 2019, à l’occasion de la journée africaine de la détention préventive, une mobilisation, impulsée par Amnesty International, avait permis, entre autres actions, la réalisation d’une fresque à l’Is’Art Galerie (Antananarivo) sur ce thème, et plus particulièrement sur la situation des enfants emprisonnés en détention préventive à Madagascar. 

En Août 2019, c’est l’association Grandir Dignement, toujours appuyée par Amnesty International, qui lance à son tour une action dans cette lignée. 

Lire la suite

C’est à l’Is’art galerie à Antananarivo que s’est déroulé le 19 Juin dernier, un évènement nommé « Grandir Dignement, In’Zan ? » (« Grandir Dignement, qu’est ce que c’est ? »). 

Lire la suite

Retranscription d’une interview audio.

Tovo Rasoanaivo accompagné de son associé, Luck et en collaboration avec Grandir Dignement (GD) et l’Administration Pénitentiaire (AP) est intervenu au quartier mineur d’Antanimora, auprès des mineurs détenus pour mener un projet d’initiation au cinéma. 

Lire la suite

A Antananarivo, la Liberté Surveillée (LS) (prévue dans les textes depuis 1962 et adaptée au contexte actuel depuis la loi 2016-018,) permet à de nombreux Enfants en Conflit avec la Loi (ECL) de pouvoir éviter l’incarcération et de bénéficier d’un accompagnement d’un éducateur, de rester au sein du cercle familial, de suivre des formations professionnelle adaptées à chacun, et d’ainsi rentrer dans une logique éducative qui éloigne du monde judiciaire.

Face à la hausse continue de jeunes placés sous LS et à la réussite de ce projet-pilote dans la capitale, initié par le Ministère de la Justice, ce dernier va entrer dans sa phase d’extension, afin que d’autres ECL du territoire malgache puissent en bénéficier.

Lire la suite