Comme vous le savez, nous venons tout juste de créer un club de foot au sein du centre de rééducation. C’est quelque chose d’important pour tout le monde, jeunes et personnel pénitencier.
Car, il est vrai que c’est la première fois à Madagascar qu’un club de foot est crée au sein d’un établissement pénitencier!!
 A l’origine, un entraineur de foot bénévole qui possède sa propre équipe (FC Viva) et qui se propose d’entrainer les jeunes du centre de rééducation.
Au fur et à mesure des mois, nait l’idée de créer un club officiel. Puis, peu à peu, l’idée de mélanger les jeunes entre eux. Nous ne voulions pas qu’il y ait, pour reprendre les termes des jeunes eux-mêmes, « le club de la prison » et le « club du Maitre »
Nous avons donc décider, en accord avec l’entraineur, les parents de FC Viva et le personnel du centre; de fusionner:
FC Viva + Jeunes du centre =  AS RAILOVY

AS Railovy est donc une des actions de « Grandir Dignement »!

Le Railovy est considéré comme « l’oiseau roi » de Madagascar. C’est un oiseau (donc libre) qui malgré sa petitesse représente la force.

Petite anecdote:
Lors de la réunion pour choisir le nom de club, nous n’avons pas tout de suite compris pourquoi nos collègues insistaient sur le terme «AS ». Car, à vrai dire,  David et moi pensions à FC (Football Club)…

La réponse que nous avons eu: « AS (association sportive) c’est mieux. Comme cela, on pourra aussi crée après un club de basket, de rugby etc… Alors que si on met « FC » (football club), cela veut dire que ce ne sera que du foot. »
Ah!! Ok…. Comme quoi, ce projet nous devance bien des fois!!!

Cela fait plusieurs semaines que nous n’avons publié d’articles.

Mais cela ne saurait tarder!

Le mois d’août a défilé devant nos yeux riches en émotions et en évènements!! Reconnaissance officielle du club de foot, acheminement des dons humanitaires, Spectacles de clowns, nouveaux jeux et surtout….le camp « tournoi de foot  » de 10 jours avec les jeunes de – 13 ans du centre!

Bref, beaucoup de choses à vous raconter et à vous montrer en images! Nous sommes rentrés du camp hier soir-même. Ainsi, vous aurez très prochainement photos et anecdotes diffusés sur le blog!

Notre fret humanitaire (21 colis soit 300 kg) vient tout juste d’arriver. Nous sommes en train de tout rangés et triés afin que tous les dons soient exploités au mieux.

Dans les semaines à venir, nos jeunes vont participer à des matchs officielles et de bon niveau. Ainsi, nous allons de suite emporter au centre, les maillots, chaussures de foots et protections que nous avons réussi à récupérer grâce à vous! Les jeunes seront bien contents car il est vrai que sans ce matériel, ils n’auraient pas eu le droit de jouer! (question de sécurité et de « match officiel »…) Il y a donc urgence!!

Bien sûr, nous avons récupérés énormément de maillots donc nous allons aussi créer une réserve afin  de pouvoir assurer dans les mois voire années à venir en terme de « matériel footballistique »!

Concernant, les autres dons (pharmacie, jouets, matériel scolaire et ludique), nous allons les écouler peu à peu afin que tout cela se fasse progressivement, sans gaspillage et surtout en fonction des besoins.

Mais, déjà, nous avons offert aux jeunes un sac contenant 26 petits animaux (+ décor) en plastique! Ainsi, les garçons ont eu la joie de voir arriver des dinosaures, tigres, lions, girafes etc… Certains (y compris les plus grands) ont eu…peur!!!

Mais, pour la plupart, c’est l’imagination et l’enthousiasme qui domine! Nous avons énormément rient en voyant petits et grands (16/17ans) jouer à « la bataille d’animaux » ou « à la brousse »! Ce fut aussi l’occasion d’un cours de français voire de malgache (car beaucoup n’ont jamais vu de telles animaux -faut dire, les dinosaures, c’est un peu normal!), d’un cours d’histoire (sur la préhistoire) et d’un cours de géographie (non, il n’y a pas de girafes qui naissent en Amérique ni de dinosaures à Madagascar..)

Bref, fou rires garanties hier après-midi à la vu des ces nouveaux arrivants!!

Après plus d’un mois en France, nous voici de nouveau sur la Grande île pour poursuivre notre action en faveur des jeunes les plus démunis.

Tout d’abord, un grand MERCI à vous tous! Merci à ceux et celles grâce à qui nous avons pu organiser des conférences, merci au public qui a su prendre le temps de nous écouter, merci à vous tous, bienfaiteurs sans qui rien ne pourraient se faire!

Souvent, vous nous avez dit « c’est bien ce que vous faites », « c’est du beau travail », ou encore « bravo »! Alors, nous aurions une chose à vous dire:
Sans vous, sans votre soutient et l’intérêt que vous portez à ce projet; rien n’aurait pu se faire.
Donc, c’est à nous de vous dire merci!

MERCI de votre soutien !


Peut-être êtes vous curieux de savoir ce qui s’est passé en notre absence…
Et, bien après avoir effectué un petit bilan avec notre salarié et le centre (personnel pénitencier + jeunes); nous avons été satisfait de voir que tout s’est plutôt bien passé.
Ceci dans le sens où la formation professionnelle ainsi que le chantier maison ont tranquillement continué, les animations se sont déroulées plutôt bien et mise à part quelques objets détériorés il n’y a pas eu d’incidents majeurs.
Bien sûr, tout n’est pas parfait mais nous pouvons féliciter tous nos collaborateurs (jeunes, salariés, personnel etc..) pour avoir su bien gérer le projet en notre absence.

Nous avons eu aussi une bonne surprise: Notre précieux entraineur de foot bénévole a officialisé la création du club de foot. Une fusion entre la grande équipe « Viva » qui est reconnu et le centre est en cours! Cela est une très bonne chose. Cette mixité social ne peut être que positive! Par ailleurs, désormais, non seulement les jeunes du centre peuvent jouer mais les anciens du centre (les jeunes déjà libérés) peuvent, si ils sont sélectionnés, revenir pour participer aux entrainements et matchs!

Quelle plaisir de voir des jeunes CONTENTS de (re)venir au centre, quelle plaisir de voir que ce centre arrive de temps en temps à apporter des choses qui « donne envie »!!

Les jeunes furent bien sûr très heureux de notre retour! C’est sous les « dada » (papa) et « mama » (maman) que nous avons pu tous leur dire une grand bonjour.
Très vite, nous avons repris le travail avec l’arrivée de notre chargé de mission le lendemain de notre retour et, surtout, au vu des 3 mois de vacances à organiser!!!

Beaucoup d’entre vous nous demandent parfois si il y a des choses que nous aurions besoin pour notre projet!

Je voudrais tout d’abord préciser que en général, nous préférons recevoir des dons financiers plutôt que du matériel. Ceci tout d’abord car le transport de matériaux devient de plus en plus cher et compliqué. Ensuite, nous préférons en général acheter sur place tout ce qui est possible auprès d’entreprises qui sont soit de réinsertion soit respectueux des droits de l’Homme. Ceci afin de faire marcher l’économie du pays

Cependant, il se peut que par votre métier (professeur,entraineur, infirmier, instituteur etc..) ou encore par votre histoire familiale (les enfants devenu grands..) vous avez du matériel en assez bon état qui serait très utiles pour notre projet!

Acheter coûte cher!  Il y a pas de  choses que nous aimerions acquérir pour les activités avec nos jeunes mais pour lesquelles nous ne pouvons dépenser l’argent du projet pour le moment!

Ainsi, voici une petite liste de matériel que nous recherchons et qui apportera joie et sourires à nos garçons!


Cette liste vous paraîtra sûrement restrictive mais nous n’avons que 40kg par personne!!!!!! (Cependant, n’ayez pas peur de ramener car des amis et familles viennent nous visiter dès le mois d’août et ils pourront apporter le surplus des dons.)

Loisirs/ Animations

  • Ballons de foot, de volley, de basket , de rugby ou tout autres types de balles…. (SVP, pouvez vous les donner dégonflés.)
  • Billes (Nous avons réussi à récupérer 10/15 billes jusqu’à présent et ceci fait le bonheur des plus jeunes.  C’est pourquoi nous en recherchons encore! Nous les prêtons à chaque récréation aux plus petits..)
  • Corde à sauter, petites voitures (les bonne vieilles petites voitures solides…), élastique et autre jouet transportables en avion.
  • Jeux de cartes, dominos (c’est LE jeux tradi à Mada), jeux de dame, jeux de société TRÈS SIMPLE (memory, loto etc..), puzzle, jeux pour enfants etc…
  • feutres, crayons à papiers, crayons de couleurs, pastels, peinture, colle, scotch, ciseaux etc.. (nous remercions la Directrice d’école qui nous avait fait dons de boites de feutres! ceux-ci sont encore en « vie », et chose exceptionnelle il n’y a eu quasiment ni vol ni perte. Par contre, étant utilisé de manière intensive (par 100 jeunes à chaque temps de loisirs) ces feutres s’épuisent. C’est pour cela que nous en recherchons.)
  • coloriages

Sport

Comme vous le savez nous avons crée un club de foot au sein du centre semi-pénitencier dans lequel nous œuvrons. Ce club fonctionne très bien et cela permet aux jeunes de sortir pour se rendre à des matchs officiels!! Cependant, dans ces matchs, les jeunes doivent apporter/porter un certain nombre de choses que nous n’avons pas!

  • maillots de foot + short (surtout pour les PETITS- nous avons déjà 12 maillots mais tailles adultes-)
  • chaussette, chaussures à crampons….
  • cônes/plots
  • protèges tibia!!
  • tout ce qui un lien avec le foot et le matériel d’entrainement
  • balle de foot!!! (dixit l’entraineur bénévole: ballon n°3 et ballon n °5)
  • maillots comme nous en avions au collège (genre les maillots débardeur en filet que nous prenions pour le basket au collège! lol!)

Bien sûr, nous sommes aussi à la recherche d’un jumelage avec un club de foot amateur. Les besoins ne sont pas énormes mais  pour chaque match il faut verser l’inscription + droit d’arbitrage…

Notre entraineur vient trois fois par semaine et il est bénévole!!

Mais il s’occupe aussi d’une autre équipe composé des jeunes assez pauvres de son quartier. Son but et notre but  est donc de favoriser la réinsertion par le sport. Nous participons parfois des matchs regroupant des clubs de foot privé issus de familles aisées…. Souvent nos jeunes gagnent et cela est d’une grande joie pour nous de voir que malgré tout les plus pauvres et les plus petits peuvent être les premiers.

Malheureusement, nous sommes vite rattrapés par des soucis financiers… Par exemple, un grand tournoi pour lequel nos jeunes ont été sectionné a lieu à Tamatave (est de Mada). Mais, faute de moyens (le cout total: licence, transport, nourriture etc.. équivaut à 300 euros env) nous ne pourrons nous y rendre.

Par ailleurs, nos jeunes joueurs malgaches seront heureux de pouvoir communiquer avec des petits français que ce soit sur le sport ou sur la culture! un échange humain à travers internet, des photos ou autres est possible..et qui sait un jour, un voyage à Mada….

Nous pensons qu’un jumelage peut être signe d’ouverture pour les jeunes générations de France et d’ailleurs!!

Pharmacie

  • bétadine/ désinfectant
  • coton-sparadrap- compresse-
  • doliprane, efferalgan
  • ARNICA
  • bandes et pansements

Où apporter cela
Merci de me contacter à l’adresse suivante: helene@grandirdignement.org
Je vous donnerai l’endroit le plus proche pour apporter les dons ou je passerai chez vous pour récupérer le matériel

MERCI d’avance à tous pour votre générosité!

Voici quelques photos de la future maison qui permettra aux jeunes de préserver leurs quelques affaires personnelles des vols, rackets etc…


 Une maison faite 100%  PAR les jeunes et POUR les jeunes !

La semaine prochaine, les jeunes vont mettre l’enduit puis ils attaqueront le toit….

Comme vous le savez, un de nos objectifs pour l’année 2010 est la construction d’une lingerie.
En effet, il faut savoir que jusqu’à présent, nos jeunes n’ont aucun endroit pour déposer leurs affaires en sécurité. Déjà que les jeunes accueillis au centre ont souvent vécu à la rue de nombreuses années et qu’ils ne possèdent rien mais en plus, le peu de choses qu’ils ont, ils se le font voler…

Les vols, rackets, pickpocket sont nombreux…et bien sûr, ce sont toujours les plus petits et les plus timides qui en sont les victimes. Tous ces vols entraînent de nombreuses bagarres et règlements de comptes. Par ailleurs, certains en viennent à faire n’importe quoi pour protéger le peu d’affaires qu’ils possèdent. Beaucoup deviennent des « enfants-tortues », des enfants qui par craintes des vols portent toutes leurs affaires sur eux: habits, verre pour boire, cahier ou photos de la famille…
Jusqu’à présent, on ne peut rien donner à ces jeunes sans qu’ils y aient des soucis de vols et de violences.

Pourtant chacun Être a droit à son intimité, chacun a le droit à la protection de ses Biens…


Ainsi, nous avons choisi la construction d’une maison contenant 100 casiers.
Ces casiers seront numérotés et chacun jeune aura le sien dans lequel il pourra déposer ses affaires.
La maison, fermé à clé, sera ouverte en présence d’un adulte une ou deux heures par jour. Lorsque le jeune quitte le centre, le casier est libéré et peut être donné à une jeune arrivant.

Certains se demanderont peut-être pourquoi nous n’avons pas opter pour un système de casier fermé à clé ou avec cadenas: Cela car les jeunes changent sans arrêt. Ils sont de passage, le plus souvent en attendant d’être jugés (jugement auquel ils seront dans 80% des cas jugés libre), et le risque serait que ces jeunes repartent avec la clé du casier… Par ailleurs, ils est difficile dans une administration pénitentiaire de veiller à ce que les 100 clés ou cadenas de casiers ne sortent pas et ne soient pas volés.

Afin que cette action soit ÉDUCATIVE, ce sont bien sûr les jeunes de la formation professionnelle qui construisent cette maison!

C’est la première grande construction effectuée par les jeunes eux-mêmes et cela revêt pour nous et pour nos collaborateurs une importance non négligeable! Dès le début, notre base a été de permettre l’amélioration du centre par les jeunes eux-mêmes. La construction de cette maison-buanderie est un exemple concret que ces jeunes, bien que abîmés par la vie, ont d’immense capacité et sont capables d’être dans, c’est le cas de le dire, la construction.

Nous avons déjà évoqué notre collaboration avec un entraîneur de foot qui est venu pendant toutes les vacances…

Cette collaboration se porte au mieux et nous avons franchi une belle étape lundi dernier! En effet, alors que les vacances se terminent, notre entraîneur préféré ne veut pas en rester là! Ainsi, des sélections ont été prochainement effectués. Trois équipes sont  officiellement mis en place: une équipe -13ans, une équipe – 15ans et une autre – 17ans. De même que pour la formation professionnelle, lorsque le jeune partira, il y aura une place de libre pour un nouveau joueur.


Chaque équipe aura 1h30 d’entrainement par semaine et au fur et à mesure des mois, ils pourront participer à des tournois officielles. Déjà, nous venons de payer l’engagement pour un tournoi officielle.

Les Objectifs

  • Proposer aux jeunes une activité sportive les amenant à se dépenser et à se dépasser. Car si on veut éviter les bagarres ou l’ennui, il faut proposer une activité où les jeunes peuvent s’exprimer et se tester. Par ailleurs, comme le savent toutes les personnes travaillant dans le social, le sport est une excellente médiation pour travailler la collectivité (l’esprit d’ équipe), le respect des lois ou encore la maitrise de soi et de ses émotions.
  • Ensuite, le foot peut être un moyen de valorisation pour ces jeunes qui ont le plus souvent une image très négative d’eux-mêmes.
  • J’évoquerai aussi un élément important: L’image du centre. Pour la plupart des malgaches, le centre reste une prison accueillant des « zaza maditra » c’est-a-dire les enfants pas sages, les jeunes délinquants… Ainsi, à Mada, il est courant que des parents disent à leur enfant, pour leur faire peur quand ils désobéissent: « attention, ou tu iras à  Anja! ». Ainsi,un de nos objectifs est aussi de changer l’image du centre. Et, permettre aux jeunes de se mélanger à d’autres à travers des matchs de foot, c’est contribuer à ce changement d’image.

Donc, VIVE LE SPORT et que les meilleurs gagnent…
Nous tenons aussi à remercier vivement la personne (elle se reconnaîtra) qui nous a fait don de maillots de foot à l’effigie de Don Bosco!!

Depuis le début de la formation professionnelle, nous avons toujours tenu à nous entretenir avec chaque nouveau jeune afin qu’il choisisse avec raison leur choix de faire cette formation.

Depuis la mise en place de la réforme (voir articles février-mars 2010), nous faisons systématiquement, avec le Surveillant Général, un entretien d’arrivée pour chaque jeune. Cet entretien permet de comprendre un peu l’histoire du jeune, la raison de son arrivée au centre, comment ils se sent et, surtout, ce qu’il veut étudier durant sa présence au centre. Le jeune devait en effet choisir entre agriculture, formation professionnelle menuiserie-maçonnerie et enseignement général.

Il y a du nouveau!

La semaine dernière, à notre grande joie, le personnel du centre a exprimé son envie de faire partie du choix de l’orientation du jeune. Ils ne veulent plus que cette décision vienne de l’extérieure (cad de nous) mais aimeraient participer à ce moment important pour le jeune!
Ainsi, après réflexions avec la Direction, a été crée une commission d’orientation.

Cette commission se réunit tout les mercredis. Elle est formée d’un représentant de chaque filière (David ou Hélène pour la formation professionnelle, un instituteur pour l’enseignement général), d’une personne de la Direction et d’un brigadier. Son but est d’étudier le dossier du jeune, de s’entretenir avec lui et de choisir, en fonction du jeune, de la filière qu’il va étudier.

Nous sommes très satisfaits de cette commission qui constitue pour nous un réel passage de relais!

Alors qu’en France l’été arrive à grand pas, à Madagascar, le froid et l’hiver pointe le bout de leur nez!
Ici, la température ne cesse de baisser et nous-mêmes européens pourtant habitués au froid, dormons avec au moins 2 couvertures et, en journée, nous ne nous séparons plus d’un bon pull bien chaud!
Trop souvent, les européens imaginent qu’à Mada, il fait chaud toute l’année…Et bien c’est faux! L’hiver existe aussi et attraper des rhumes ou une grippe est courant!

Malheureusement, les jeunes ne disposent pas de beaucoup de moyens pour lutter contre ce froid. Ils se promènent avec leur rare t-shirt troué ou avec 3 short l’un par dessus l’autre, histoire d’avoir un tout petit peu moins froid…
Les jeunes participant à la formation professionnelle sont les plus touché par ce froid puisqu’il travaille dehors et physiquement (construction de la maison).

Mais, grâce à vos 300 kg de vêtements donnés en juillet 2009, nous avons pu offrir à tous ces jeunes un peu de « chaleur ». Tous les vêtements d’été que vous nous aviez donné ont été offert aux jeunes à Noël. (Voir article de décembre/janvier).
Nous avions gardé le reste pour l’hiver.  Ainsi, samedi dernier, ces vêtements chauds ont été donné aux 110 jeunes du centre!
Nous avons organisé une « friperie » 100% malgache:
Sur une grande bâche les vêtements ont été entendues par âge. Chaque jeune, du plus petit au plus grand, ont pu choisir un pull chaud, un pull ou blouson printemps et une écharpe OU bonnet OU chaussettes.
Cela fut tout juste mais vos dons ont suffis à permettre aux 100 jeunes d’avoir trois vêtements adaptés au froid! MERCI!!!!!

Cette action a été un vrai moment de bonheur pour les jeunes comme pour nous. Certains enfants issus de milieu extrêmement pauvre n’avait jamais eu l’occasion d’acheter au marché des habits et ils ont pris  grand plaisir à essayer des dizaines de vêtements avant d’en choisir..1!!
Ce fut l’occasion de les éduquer au vestimentaire. Apprendre aux petits qu’une fermeture éclair ce ferme du bas vers le haut et qu’elle se met devant (et non dans le dos), apprendre aux grands à choisir la bonne taille car ces jeunes ont parfois des difficultés à prendre conscience de leurs corps et il n’est pas rare de voir un jeune de 1m60 vouloir rentrer dans un pull taille 6 ans!!!
Parfois, faute de miroir, nous avons pris une photo d’eux pour qu’ils se voient…

Bref, un beau moment!
MERCI encore!

Nous espérons que votre aide nous permettra de continuer cette action en été et hiver prochain…