Le 30 juin dernier, en partenariat avec le Ministère de la Justice du Niger, Grandir Dignement a organisé la cérémonie d’ouverture du 1er Comité de pilotage du programme « Protection et réinsertion des mineurs en détention » (PREMID), financé par l’Ambassade de France du Niger via la Fond de Solidarité pour les Projets Innovants (FSPI).

La cérémonie avait pour but de présenter aux différents acteurs présents, les activités prévues par ce programme.

Le programme « PREMID » vise à soutenir 250 enfants incarcérés au sein des maisons d’arrêts de 5 juridictions du pays (Niamey, Zinder, Maradi, Tahoua et Dosso) afin de favoriser leur réinsertion. Il comprend deux volets essentiels : d’un part, le renforcement du cadre institutionnel de prise en charge des mineurs en milieu carcéral à travers notamment, la mise en place d’une étude sur la situation des enfants incarcérés dans le pays, le soutien à la Plateforme des acteurs intervenant en milieu carcéral, l’organisation de sensibilisations sur les droits des enfants et enfin la mise en place d’une formation pour les futurs acteurs de la chaine pénale ; d’autre part, un appui direct auprès des enfant détenus, grâce à un suivi effectué par des travailleurs sociaux mobiles réalisant des visites régulières dans les maison d’arrêts ainsi qu’à travers des formations professionnelles et des activités socio-éducatives.

Le conseiller de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France au Niger, M. Luc Fabre, ainsi que le Secrétaire Général adjoint du Ministère de la Justice, M. Sahirou Tchida Moussa, ont salué cette belle initiative en faveur des enfants en conflit avec la loi, public particulièrement vulnérable qu’il est nécessaire de protéger par un traitement différencié des adultes.

Prise de Parole de M. Sahirou Tchida Moussa, Secrétaire Général Adjoint, Ministère de la Justice
Prise de parole de M. Luc Fabre, conseiller de Coopération et d’Action Culturelle, Ambassade de France

Les membres de l’équipe de Grandir Dignement Niger travaillant à la coordination nationale des activités et ceux travaillant au quartier mineur de Niamey étaient présent lors de cette cérémonie.

Prise de parole de Guillemette Launoy, Responsable Nationale Grandir Dignement Niger

Notre responsable d’antenne au Niger, Guillemette Launoy, a présenté le mode d’intervention de Grandir Dignement, engagée depuis plusieurs années auprès des enfants et jeunes en conflit avec la loi au Niger et présente quotidiennement dans les quartiers pour mineurs de Niamey, Zinder et Maradi.

Présentation des activités de Grandir Dignement
Prise de parole du directeur du service réinsertion et alternatives, Ministère de la Justice

L’association Grandir Dignement se réjouit de lancer les activités du programme PREMID et de faire avancer, encore un peu plus, la cause des enfants en conflit avec la loi au Niger.

Dans ce cadre, elle remercie grandement l’Ambassade de France du Niger et le Ministère de la Justice pour leur soutien.

2 réponses
  1. Avatar
    Kalutha assani dit :

    Le programme PREMID envisage non seulement des activités vitales et innovantes en faveur de la jeunesse Nigerienne mais aussi un modèle à suivre partout dans le monde où les enfants incarcérés n’ont plus des perspectives d’avenir.

    Bravo  » Grandir Dignement « 

    • Avatar
      MULLER Hélène dit :

      Merci de vos encouragements et du partenariat! C’est tous ensemble que nous arriverons à améliorer l’insertion de ces enfants!

Les commentaires sont désactivés.