Les élections c’est en ce moment, et si on parlait des jeunes en conflit avec la loi ?

Actuellement, les Françaises et Français sont appelés aux urnes pour deux élections majeures : présidentielle et législative. Comme souvent, délinquance, violence et insécurité sont des thèmes récurrents des candidat.es… colportant souvent stéréotypes et raccourcis trompeurs. Cette année, Grandir Dignement a souhaité permettre à toutes et tous d’approfondir ses connaissances sur le sujet des jeunes en conflit avec loi !

Les filles sont-elles séparées des femmes dans les prisons françaises ? Quelles sont les différentes alternatives à la détention ? Pour devenir incollable sur cette thématique, quizz et sondages sur les réseaux sociaux ont été organisés ! Des tables rondes ont également été réalisés.

En janvier, nous avons eu le plaisir de compter sur la participation de Karim Mokhtari, directeur de l’association 100 Murs, vice-président de l’association de Carcéropolis et parrain de Grandir Dignement, ainsi que Hélène Muller, directrice et co-fondatrice de Grandir Dignement, sur la différence entre insertion et réinsertion quand on parle des jeunes en conflit avec la loi.

En mars, nous avons organisé la 2ème table ronde sur le thème des alternatives à la détention, avec la participation de représentant de Citoyens et Justice, de l’Alliance des Avocats pour les Droits de l’homme et d’une juge de l’application des peines :

Toujours dans le cadre de ce projet, nous vous proposons via notre Instagram des uchronies pour connaître le programme de chaque candidat.e à l’élection présidentielle française en matière de justice pénale des enfants… Qu’est-ce que propose chaque candidat.e sur la justice pénale des enfants ?

Retrouvez ceci sur notre page Instagram : https://bit.ly/37cYebf

… Après, c’est à vous de faire votre choix et de voter en avril et mai pour les prochains représentants du peuple !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × trois =