Dans le cadre de nos activités de sensibilisation, les équipes de Grandir Dignement se sont rendues dans la commune de Dombasle-sur-Meurthe, jeudi 19 et vendredi 20 avril. Au programme de cette fête des écoles : diverses animations pour sensibiliser à la justice des mineurs.

L’empathie comme thème de cette année

Chaque année, l’association Grain de Sel organise la fête des écoles à Dombasles-sur-Meurthe en collaboration avec plusieurs associations, dont Grandir Dignement. Le thème de cette année était l’empathie et diverses activités ont été proposées aux enfants de maternelle, primaire et collège, tel qu’un spectacle de marionnettes ou des activités ludiques.

Les équipes de Grandir Dignement ont proposé quatre activités aux enfants présents tel que la recette », « les droits des enfants en peinture », « mets des mots sur les images » et « les cartes défis empathie ». Les enfants en classe de maternelles et de primaires ont apprécié les ateliers manuels, tandis que les collégiens ont préféré les quizz sur l’univers carcéral en France.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le plaidoyer, un axe d’action pour l’association

Grandir Dignement pense que l’ensemble des efforts de ses équipes et des personnes sortant de détention pour se réinsérer pourra aboutir uniquement si la société est prête à leur donner une nouvelle chance, à accepter qu’elles puissent jouer un rôle positif.

L’enjeu de la réinsertion est encore méconnu en France, et la justice est trop souvent perçue comme un instrument uniquement répressif. Quant à la justice des mineurs, l’intérêt supérieur du mineur et la dimension éducative sont souvent méconnus du grand public. Dans ce contexte, seules les sensibilisations peuvent amener l’information et, tout au moins, créer le débat. Dans cet état d’esprit, Grandir Dignement organise régulièrement des temps de sensibilisation en impliquant les bénéficiaires eux-mêmes, en tant qu’acteurs de leur propre plaidoyer.