Du 18 au 22 novembre 2019, Grandir Dignement a célébré la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE) à Antananarivo: une semaine riche en émotions, en rencontres et en informations!

Lundi 18 novembre: Lors de l’ouverture officielle de la semaine des Droits de l’enfant, un jeune et l’éducateur qui l’accompagne depuis sa sortie de détention ont représenté Grandir Dignement. Cette journée leur a permis de rencontrer plusieurs acteurs travaillant dans la protection et les droits de l’enfance. 

Lundi 18 novembre et Mardi 19 novembre: Deux journées de représentation aux abords du grand stade Mahamasina ont été organisées par la Plateforme de la société civile pour l’enfance (dont Grandir Dignement est partie prenante). Certains jeunes, ayant participé au tournoi de Slam le samedi 16 novembre à la maison centrale d’Antanimora, ont pu se produire en public. Une belle occasion de valoriser les compétences artistiques de tous ces jeunes !

Au même moment, un micro-trottoir se déroulait en marge de l’événement, avec pour thématique « enfants et prison ». Ce micro-trottoir permettra la réalisation d’un spot radio à des fins de sensibilisation de la population. Réalisé avec les jeunes, il s’ancre dans une démarche de participation citoyenne de ces derniers.

Mercredi 20 novembre: Deux jeunes ont participé à l’événement Demokr’Ankisy organisé par l’UNICEF. Le principe : permettre aux enfants, à l’instar des personnes politiques, de prendre place au Parlement afin de débattre sur leurs droits. L’événement a été diffusé en direct.

Parallèlement, deux autres jeunes ont rencontré des chercheurs universitaires afin d’élaborer ensemble des activités génératrices de revenus dont le recyclage en serait l’activité principale. Ils ont notamment évoqué une technique déjà utilisée au sein du Quartier des mineurs d’Antanimora : la création de balais faits à base de bouteilles plastiques !

Jeudi 21 novembre: À la maison centrale d’Antanimora, ce sont plus de 90 parents qui se sont réunis ! L’objectif : discuter des droits de leurs enfants incarcérés et découvrir les activités de Grandir Dignement au sein de l’établissement pénitentiaire.

La présence d’une juge des enfants a permis d’apporter des réponses à certaines interrogations (droits, préventive, appels, post carcéral, activités génératrices de revenus). Ce moment d’échange entre familles, associations, magistrats et jeunes fut riche…. une journée similaire sera désormais organisée tous les 3 mois (la « journée des familles ») !

Tous ces événements et activités ont eu lieu grâce aux soutiens de plusieurs partenaires comme l’Unicef, l’AFD, le SCAC, l’Administration Pénitentiaire, le Ministère de la Justice et bien d’autres…merci à eux!

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − 16 =