En ce 30ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, au moment même où nous célébrons ce traité international majeur…

… 800 enfants âgés de 13 à 18 ans sont incarcérés en France…

Alors, oui, réjouissons-nous que la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, traité le plus ratifié au monde, fête ses 30 ans;

Valorisons les progrès réalisés, mais, également, prenons conscience des défis actuels.

C’est dans cet esprit que Grandir Dignement a célébré, en France, les droits de l’enfant.

Mercredi 20 novembre au matin, Carmen, 18 ans, s’est exprimée à l’UNESCO. Cette prise de parole s’inscrit dans un projet relatif à la participation des enfants conduit en lien avec Mme Geneviève Avenard, Défenseure des Enfants. Porte-parole des jeunes que Grandir Dignement accompagne au quotidien, Carmen a pris la parole afin d’alerter les pouvoirs publics sur les violences institutionnelles. Son témoignage, fort, a largement interpellé les 2 000 personnes présentes.

Extrait de la Célébration du 30ème anniversaire de la CIDE – Unesco-

Monsieur Adrien Taquet, Ministre en charge de la protection de l’enfance, a échangé avec elle.

En soirée, dans le cadre de la dynamique « De la Convention aux Actes » à laquelle Grandir Dignement est partie prenante, ce fut Mme Hélène Muller, co-fondatrice et actuelle directrice qui a pris la parole afin de remettre les recommandations de La Dynamique relatives à la Justice !

« Oui, un passage à l’acte appelle une réponse! Mais la détention ne doit pas être cette réponse. Des alternatives sont possibles davantage en phase avec l’intérêt supérieur de l’enfant ! Il est urgent de réinvestir les efforts dans la prévention spécialisée, d’encourager des réponses innovantes fixant la primauté de l’éducatif, la justice restauration et la réparation. »

Hélène MULLER – Grandir Dignement

Nous sommes cet arbre qui grandit,

Sous lequel demain, les gens s’assiéront pour profiter de l’ombre,

Prenez soin de nous, ne nous oubliez pas, vous qui êtes en liberté,

on ne connaît pas l’avenir, nous qui sommes enfermés,

ne nous oubliez pas, nous sommes la nouvelle génération!

Enfants incarcérés de Niamey

Enfin, pour clôturer cette intense journée, le groupe « Mrs Roots », créé par Erica, engagé depuis des années à Grandir Dignement, a permis aux rythmes et aux musiques malgaches de traverser les frontières!

Merci à Monsieur Adrien Taquet,

à Mme Géneviève Avenard et son équipe,

à toutes les associations membres de la Dynamique

Et..surtout…aux jeunes, « la partie la plus délicate de notre société » (Jean Bosco).

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × un =