Le centre de Rééducation Mandrosoa se situe dans la commune d’Ambohitratimo. Bien que proche de la capitale (20 km), le centre se situe dans un environnement de brousse. Ce centre appartient à l’État, il fait partie de l’administration pénitentiaire. Cependant il a une originalité: Il est géré par du personnel pénitencier mais ce n’est pas une prison. En effet, c’est un centre semi-ouvert et, surtout, un centre de rééducation. C’est d’ailleurs le seul centre entièrement public de Madagascar.
La volonté d’améliorer la prise en charge et bel et bien présente surtout depuis l’arrivée d’une nouvelle Directrice. C’est d’ailleurs en pleine collaboration avec elle que ce projet se met en place.
Accompagner le centre semi-ouvert Mandrosoa – Anjanamasina afin qu’il soit un réel lieu d’éducation et de sociabilisation. Permettre a chaque jeune, quelque soit ses difficultés, de grandir dans une ambiance chaleureuse et respectueuse des Droits de l’Homme; tel est l’objectif général de notre action. Ce projet est mise en place par deux volontaires de la DCC (Délégation Catholique pour la Coopération) en partenariat avec les Salésiens de Don Bosco et avec la grande collaboration de la Directrice et de son équipe.