L’objet de cet article est notre partenariat avec l’association A.S.E.T.A (Association pour le Soutien des Etablissements Techniques en Afrique) qui aide Grandir Dignement depuis 2011.

L’association ASETA fût crée il y a 22 ans par Pierre et Nicole Prié, un couple qui a vécu une partie de sa vie en Afrique. Pendant plus de 20 années, Pierre Prié a mis ses compétences d’enseignant au service des lycées techniques du Congo-Brazzaville et à également participer à la construction et au lancement du lycée technique de Pointe-Noire. En plus de la construction et de l’enseignement accompli au sein de l’établissement de la ville, Pierre Prié à participer à la formation des enseignants.

Par la suite et en hommage à son enseignement, Dieudonné, l’un des enseignants qui avait gardé le contact avec Pierre, a ouvert un centre technique portant le nom de son mentor « L’institut polytechnique Pierre Prié ».

L’association fût d’abord crée pour soutenir des missionnaires et permettre l’envoi de matériel technique, d’outils pédagogiques. Puis de nombreuses demandes sont arrivées, l’ASETA faisant de son mieux pour répondre au maximum d’entre elles. Au décès de son mari en 2001, Nicole Prié a repris avec courage le relais et l’association constitue désormais une branche de la fondation Don Bosco qui soutient administrativement l’ASETA.

Grandir Dignement a débuté ses activités grâce aux encouragements et soutien du centre Notre Dame de Clairvaux ; établissement salésien qui était alors soutenu par l’ASETA. Rapidement l’ASETA a aidé à la mise en place d’une formation en maçonnerie et en agriculture au sein du centre de rééducation.

Depuis 2011, l’association ASETA nous a apporté un soutien fidèle dans la réalisation de projets diverses au sein du Centre de Rééducation Mandrosoa tel que :

  • La construction de bancs et tables et rénovation totale du réfectoire (2014)
  • La construction d’un coin visite parents/enfant (2013)
  • La construction de tables de ping-pong et terrain de sport (2011)
  • La construction d’une maisonnette buanderie (2011) puis la rénovation de celle-ci avec aménagement de casier (2014)
  • L’achat de combinaisons et deux reprises (2011-2013)
  • L’aide aux lancements des filières maçonnerie (2009) et agriculture (2011/2012)

La réalisation de ces projets, grâce au soutien et au partenariat avec l’association ASETA a un impact direct sur l’humanisation des conditions d’incarcérations des mineurs qui en bénéficient et sur leur future réinsertion sociale.

 

C’est pourquoi nous tenons à remercier l’ASETA de son soutien sans faille et nous espérons un bel avenir pour notre partenariat et toutes les actions à venir.

ASETA1c TheatreNeuilly_Liliane-Nicole_Annick