A Maradi, dans le sud du Niger, un premier projet pilote de poulailler éducatif autofinancé comme une activité génératrice de revenu (AGR) a été implémenté. C’est une première pour l’ONG, qui permettra de répondre à trois des principaux enjeux liés à la détention des mineurs :

  • L’occupation des enfants, essentielle à leur développement ;
  • Les perspectives de réinsertion des mineurs en leur offrant une formation à un métier aux débouchés économiques favorables ;
  • Un complément alimentaire en protéines qui leur fait aujourd’hui défaut.