Les travailleurs sociaux et le juriste de l’ONG collaborent pour le suivi judiciaire de l’ensemble des mineurs accompagnés (en milieu carcéral et en PEMO). Ils veillent à la validité des titres de détention, appuient les demandes de liberté provisoire, supervisent les placements et clôtures des mesures PEMO, accompagnent les jeunes au tribunal et soutiennent les familles dans la compréhension de la procédure.

Ils expliquent également la procédure judiciaire aux jeunes et les informent de leurs droits.

L’étroite collaboration avec les Juges des mineurs permet une bonne communication entre le tribunal et les équipes de Grandir Dignement et un meilleur suivi des dossiers des mineurs.

Photo : Visite du Juge des mineurs à la Maison d’arrêt de Niamey