En septembre 2013, Grandir Dignement a entrepris un projet visant à :

  1. Réaliser un état des lieux des mineurs en détention sur l’ensemble du territoire de Madagascar pour avoir connaissance des différentes conditions de détention, éditer une cartographie fiable et précise
  2. Identifier pour chaque établissement pénitentiaire une organisation de la société civile intervenant auprès des mineurs. Organiser ces organisations de la société civile en réseau, renforcer leurs compétences, permettre progressivement une amélioration globale de l’accompagnement des mineurs en détention sur le territoire malgache.
  3. Effectuer un plaidoyer sur la détention des mineurs et plus généralement sur la justice des mineurs. Ceci via la communication, la visibilité et la présentation de l’étude devant des acteurs nationaux et internationaux.

Ainsi, suite à ce projet, un réseau d’associations intervenant au sein des établissements pénitentiaires a été créé. Le réseau « Ensemble pour la Dignité des Mineurs en détention ».

Une coordinatrice de réseau a été recrutée. Celle-ci est en charge des activités suivantes :

– Échanges mensuels avec les associations membres du réseau

– Échanges trimestriels avec les personnels des établissements pénitentiaires

– Conseils et appui sur les volets juridique, éducatif et droits de l’homme.

L’objectif est de favoriser la prise en compte du caractère vulnérable et spécifique des personnes mineures en détention. Parallèlement, la formation est un des objectifs-clé de ce réseau. À cet égard, un séminaire a eu lieu en novembre 2013. 40 membres associatifs et 40 membres de l’administration pénitentiaire ainsi que des représentants des magistrats se sont réunis pendant une semaine afin d’échanger et de se former sur les enjeux de la protection et l’accompagnement des mineurs détention. Les ateliers furent participatifs : jeux de rôles, forum-théâtre mais également des temps plus formels d’information sur la législation en vigueur. Suite à ce séminaire, plusieurs objectifs de formation ont été identifiés. Aussi, Grandir Dignement souhaite mettre en œuvre de nouvelles formations. Enfin, ce réseau est mis en place et pensé en lien étroit avec le Ministère de la Justice Malgache.