En cette fin d’année 2009, nous prenons le temps de vous exprimer notre grande gratitude pour votre soutient et votre générosité. Nous tenons aussi à vous faire part de l’avancement de note projet…

Cela fait maintenant presque trois mois que nous sommes à pied d’œuvre, avec les Salésiens de Don Bosco, auprès de nos jeunes de Madagascar. Et, honnêtement, plus nous avançons, plus nous sommes heureux de notre engagement dans ce projet… Certes, il y a des hauts et des bas, mais chaque jour de nouveaux horizons s’ouvrent à nous. Malgré les difficultés inhérentes à un projet se déroulant dans un pays en difficultés, le constat d’une amélioration de la vie au sein du centre nous donne toutes les raisons valables pour continuer notre action. Ce qui nous motive également s’est d’être confronté chaque jour à une grande misère humaine. Il est vrai qu’en ces périodes de fêtes, cette misère est encore plus insoutenable. Que ce soient des familles que nous trouvons le matin accroupies dans une décharge, que ce soit ce jeune de 16 ans ayant déjà passé 10 ans à la rue ou que ce soit cet autre jeune orphelin n’ayant jamais reçu d’amour; tous ces visages nous interpellent et nous poussent à ajouter notre goutte d’eau, notre grain de sel… Car face à ces situations extrêmes, l’être humain n’a que deux solutions: ignorer et fuir ou bien s’engager…
C’est le deuxième choix que nous avons pris…

Nous savons que vous êtes sûrement curieux de connaître les actions concrètes effectuées depuis notre arrivée. Pour cette première année, nos trois objectifs sont la création d’un cursus formation professionnelle pour les jeunes en situations d’échecs extrêmes ainsi que l’amélioration de la scolarité pour les jeunes capables d’étudier en filières générales, la mise en place de formations (pédagogie, psychologie, système éducatif de Don Bosco) pour les gardiens pénitenciers et la mise en place d’animations.

Depuis deux mois, les animations se déroulent dans une très bonne ambiance… Chaque week-end, les jeunes jouent à cœur joie et sont très motivés… Grands jeux, tournois de basket ou de foot, séances films… Autant de petits moments du quotidien que beaucoup n’avaient jamais « goûté » avant. Nous avons eu aussi la permission de sortir avec des groupes de jeunes pour effectuer quelques spectacles. Un des moments forts fut la sortie de 10 jeunes déjà jugés ou en attentes de procès qui se sont rendus à Tananarive (la capitale) pour la journée des Droits de l’Enfant. Devant un public composé en partie de ministres et autres personnalités, nos chers jeunes ont clamé quelques discours très touchants sur leurs Droits et leur avenir… Ces sorties permettent à la population locale de changer de regard face à ces jeunes trop souvent stigmatisés…

Grâce à vos dons nombreux de matériels scolaires (livres, cahiers etc…) nous avons créé une petite bibliothèque au sein du centre permettant aux professeurs d’avoir accès à divers livres. Les jeunes profitent aussi de cette bibliothèque sur leurs temps libres. Quant aux cahiers, ces deniers s’écoulent petits à petits en fonction des nouveaux arrivants…

Grâce à vos dons financiers, nous avons depuis un mois déjà démarré la mini-formation professionnel. L’argent nous a permis d’acheter du matériel pour créer cet atelier professionnel. Cet atelier permet actuellement à trente jeunes âgés de 16 à 19 ans (dont beaucoup d’analphabètes) d’appendre les bases dans les domaines du bâtiment, du fer, du bois et de l’électricité…
C’est Mr Yves, ancien élève d’un centre des Salésiens de Don Bosco, qui a été engagé comme chef d’atelier pour ce projet. Il est également animateur. Le cursus formation professionnelle contient trois pôles: le pôle atelier manuel (avec Mr Yves), le pôle alphabétisation et le pôle services quotidiens.
Même si le matériel vient tout juste d’être acheté, les jeunes ont pour autant déjà bien travaillé en réhabilitant entièrement les terrains de basket et  de volley ainsi que la pièce nous servant de bureau.

Enfin, vêtements et couvertures seront en partie remis aux jeunes lors des fêtes de Noël. Passer Noël enfermé est une épreuve très dure. Nous allons donc organiser une fête en ce jour Saint et les vêtements seront des cadeaux de valeurs pour ces jeunes qui manquent de tout.

Actuellement, nous sommes également très affairés à la recherche de dons. En effet, le projet n’est qu’à son début et les besoins sont importants. Le cursus de formation professionnelle doit encore être amélioré: il manque encore du matériel si nous voulons permettre aux jeunes de découvrir les filières bâtiment, bois ou encore fer. Il nous semble aussi très important qu’un professeur soit embauché afin de permettre une alphabétisation convenable de nos jeunes illettrés. Enfin, nous voudrions également améliorer l’agriculture. Le centre n’a pas de puits, les jeunes manquent d’eau, des terres sont disponibles mais par manque de moyens et surtout de connaissances, ces terres demeurent non-cultivées. Pourtant, les besoins alimentaires sont réels. Beaucoup de jeunes sont désireux d’apprendre l’agriculture…
Par ailleurs, à ce jour, 12 jeunes doivent « faire les piquets »: cela consiste à surveiller pendant 24h le centre pour éviter fugues et voleurs. Le problème est que ces 12 jeunes ne peuvent participer à aucune activité ludique ou intellectuelle: ils doivent surveiller!! La solution serait de refaire la clôture du centre (celle-ci est en grande partie délabrée) afin que cette surveillance des jeunes ne soient plus nécessaires et que leur Droits soient respectés. La Directrice du centre est tout à fait engagée dans cette action. Elle a déjà pu fournir une partie des briques et du ciment mais il en manque encore beaucoup…

Nous vous faisons part de cela afin que votre soutient ne s’arrête pas: Prières, dons financiers ou mise en lien avec des collaborateurs (associations, entreprises)… Votre aide nous est précieuse et nous confions à vos prières ce projet… Nous savons également que bons nombres d’entre vous sont engagés dans des actions pastorales. Nous sommes ouverts à toute collaboration pour des actions de solidarités qui permettraient aussi à vos jeunes de s’ouvrir au monde! Grâce à nos blogs, débats, lectures ou autres sont possibles. Nous sommes aussi prêts à témoigner lors de notre retour en France et pourquoi pas prêt à accueillir un groupe de jeunes pour un chantier solidarité ici à Madagascar…

Enfin, nous vous invitons également à consulter : http://helenedavidmuller.unblog.fr
Ce blog concerne notre vie privée. Il vous permet de comprendre notre vie quotidienne à l’autre bout du monde et de lire certaines de nos «aventures».

Nous remettons tout cela dans les mains de Dieu et nous voudrions vous souhaiter un agréable Noël. Tout d’abord, nous prions pour vos familles et vos amis; que vous puissiez célébrer ces fêtes entourés des êtres qui vous sont chers, que vous puissiez mettre de côté, un moment, tensions et conflits inévitables dans les relations humaines. Nos prières se portent également vers tous ceux qui sont confrontés, pour des raisons diverses, à la solitude ou à la souffrance. Enfin, nous vous souhaitons à tous de vivre un Noël véritable où la consommation omniprésente de nos pays dits « riche » ne vous envahira pas!!

Et, voici pour finir nos vœux de bonne année:

Que tous, convaincus des immenses richesses intérieures que vous possédez, vous puissiez être signes et porteurs de l’amour de Dieu.
Que, malgré tous les actes négatifs dont nous entendons parler, vous puissiez croire à la jeunesse d’aujourd’hui!

Et bien entendu nous vous souhaitons également une bonne année à vous et à vos proches!!!
Que Dieu vous bénisse!!

Hélène et David Muller        Les Salésiens de Don Bosco               Les jeunes du centre Anjanamasina