Depuis 2016, Grandir Dignement intervient en République du Niger sur les localités de Niamey, Maradi et Zinder. Outre les interventions en milieu carcéral et la promotion des alternatives à la détention préventive, l’association met en place un nouveau programme pour une durée de 18 mois. Celui-ci :

  •  Renforce le cadre institutionnel de suivi des mineurs en milieu carcéral à travers la coordination de la plateforme nationale des acteurs intervenant en milieu carcéral, une étude nationale sur la situation des enfants incarcérés, la formation des acteurs de la chaine pénale et l’organisation de journées de sensibilisation.
  •  Elargit le spectre d’actions de l’association à travers la mise en place de 5 antennes régionales permettant un accompagnement juridique et psychosocial sur l’ensemble des maisons d’arrêt des régions concernées (Niamey, Maradi, Zinder, Tahoua et Dosso). Certaines maisons d’arrêt identifiées pourront bénéficier d’un appui supplémentaire afin de mener des activités éducatives et de formations professionnelles.

Mission générale du poste

Garantir la mise en place et la pérennisation du programme

« Protection et réinsertion des mineurs en détention »

Responsabilités du poste

RESPONSABILITE N°1 :

Superviser la mise en œuvre des activités du programme

Activité 1.1 : Recruter et opérationnaliser des équipes de terrain composant les antennes régionales ;

Activité 1.2 : Veiller au respect des engagements contractuels définis avec les PTF (cadre logique, chronogramme…) ;

Activité 1.2 : Effectuer le suivi budgétaire et le suivi des indicateurs de résultat relatif aux projets ;

Activité 1.3 : Evaluer les besoins et les dysfonctionnements des activités mis en place et définir avec la responsable nationale une réorientation pertinente et efficiente ;

Activité 1.4 : Garantir le respect des valeurs de Grandir Dignement notamment en ce qui concerne la pédagogie mis en œuvre ;

Activité 1.5 : Veiller à la réalisation des divers reporting à l’attention des PTF ;

Activité 1.6 : Etablir et maintenir une relation constructive et positive avec les autorités publiques de la République du Niger.

RESPONSABILITE N°2 :

Accompagner les équipes régionales et du chargé de projets

Activité 2.1: Encadrer les responsables d’antenne régionales ;

Activité 2.2 : Encadrer le chargé de projets basé au sein de la coordination nationale ;

Activité 2.3: Evaluer les besoins et les difficultés des équipes ;

Activité 2.4: Développer des formations appropriées et cohérentes afin d’améliorer l’efficience et les conditions de travail de l’ensemble des équipes des antennes régionales ;

Activité 2.5: Définir avec les équipes les meilleurs outils de suivi/évaluation et généraliser leurs utilisations 

Activité 2.6 : En étroite collaboration avec la responsable nationale, recourir si nécessiter à des sanctions justes et respectueuses du droit du travail nigérien.

RESPONSABILITE N°3 :

Superviser la gestion des tâches administratives et comptables

Activité 3.1 Assurer en lien avec le responsable administratif et la responsable nationale la validation de la gestion financière (Comptabilité, budget, gestion de caisses) ;

Activité 3.2 : Organiser en lien avec le responsable administratif et la responsable nationale, la gestion des ressources humaines (salaires, administratifs, condition de travail, etc.) ;

Activité 3.3 : Participer à l’élaboration du budget prévisionnel avec les responsables d’équipe.

RESPONSABILITE N°4 :

Superviser la gestion logistique du programme au sein des antennes régionales

Activité 4.1: Assurer en lien avec le responsable logistique et la responsable nationale, le respect du manuel de procédures administratives et financières ;

Activité 4.2 : Assurer en lien avec les responsables d’antennes, l’approvisionnement des établissements pénitentiaires d’intervention (denrées alimentaires, matériel de formations…).

RESPONSABILITE N°5 :

Assurer les relations avec la coordination nationale de Grandir Dignement Niger

Activité 5.1 : Réaliser les divers outils & entretiens permettant un reporting opérationnel auprès de la Responsable Nationale ;

Activité 5.2 : Réaliser les outils de pilotage financier et rendre compte de la gestion administratives/financières auprès de la Responsable Nationale.

Compétences techniques et expériences

  • Bonne maitrise de l’accompagnement socio-éducatif et des méthodes pédagogiques ;
  • Expériences préalables dans le secteur de la protection des Droits de l’enfant ;
  • Excellente maitrise de la gestion financière ;
  • Expérience dans la gestion de projet et dans le management d’équipe obligatoire ;
  • Bonne connaissance de la thématique « enfants en conflit avec la loi » ;
  • Une parfaite maitrise du français est requise (écrit/parlé) ;
  • La connaissance d’une ou plusieurs des langues nigériennes serait un plus ;
  • Une expérience antérieure dans un pays de la bande sahélienne serait un plus ;
  • Bonne maitrise des outils du pack Microsoft Office ;
  • Expérience de travail dans un contexte culturel différent ;
  • Forte motivation pour contribuer à améliorer les conditions des enfants en conflit avec la loi au Niger ;
  • Connaissance et pleine adhésion au projet associatif de Grandir Dignement (disponible sur internet).

Compétences transverses

  • Adaptabilité
  • Tolérance à la pression
  • Bonne organisation
  •  

Qualifications

– Diplômes de management ou en coordination de projet de solidarité internationale ou expérience équivalente

 – Au minimum, 3 ans d’expérience à l’étranger dans un projet similaire

Conditions

Volontariat de solidarité international/18 mois (VSI) : indemnité de base de 570€/mois + indemnité complémentaire « poste à responsabilité » de 50€/mois + pack couverture CFE-Mutuelle-RC-rapatriement-retraite + formation au départ + Prise en charge 1 AR (en début et fin de mission) + Aide à l’installation (150€) + aide éventuelle selon situation familiale.

Contact

Envoyer votre CV et une lettre de motivation (PDF), en précisant en objet

«Poste Resp. programme NIGER » à  engagement@grandirdignement.org

AVANT LE 10 JUIN 2020

Depuis 2016, Grandir Dignement intervient en République du Niger sur les localités de Niamey, Maradi et Zinder. Outre les interventions en milieu carcéral et la promotion des alternatives à la détention préventive, l’association met en place un nouveau programme pour une durée de 18 mois.

Celui-ci :

  •  Renforce le cadre institutionnel de suivi des mineurs en milieu carcéral à travers la coordination de la plateforme nationale des acteurs intervenant en milieu carcéral, une étude nationale sur la situation des mineurs incarcérés, la formation des acteurs de la chaine pénale et l’organisation de journées de sensibilisation.
  •  Elargit le spectre d’actions de l’association à travers la mise en place de 5 antennes régionales permettant un suivi juridique et psychosocial sur l’ensemble des maisons d’arrêt des régions concernées (Niamey, Maradi, Zinder, Tahoua et Dosso). Certaines maisons d’arrêt identifiées pourront bénéficier d’un appui supplémentaire afin de mener des activités éducatives et de formations professionnelles.

Mission générale du poste

En lien avec le chargé de programme, élaborer le contenu et assurer l’organisation des formations et des sensibilisations prévus au sein du programme « Protection et réinsertion des mineurs en détention »

Lire la suite

Aidez Grandir Dignement à maintenir ses activités en prison !

Pour faire un don:
https://www.helloasso.com/associations/grandir-dignement/…/1

Contact France: helene@grandirdignement.org
Contact Niger: guillemette.launoy@grandirdignement.org
Contact Madagascar: mada@grandirdignement.org

En France, les dons sont déductibles des impôts.

Photo: Jonathan Bayol

Face à la crise sanitaire actuelle, Grandir Dignement ne peut poursuivre ses activités normalement. Néanmoins, dans l’intérêt des enfants et des jeunes qu’elles protègent et accompagnent, il est primordial de maintenir certaines interventions, notamment d’ordre humanitaire.

Pour l’association Grandir Dignement, comme pour l’ensemble de l’humanité, l’année 2020 est marquée par la pandémie du Covid-19.

Aucun des pays d’intervention de l’association n’est épargné par la propagation du virus. Quelques semaines après la France, Madagascar et le Niger ont annoncé courant mars les premiers cas sur leur territoire.

Face à cette crise sanitaire, Grandir Dignement poursuit ses actions en comptant sur l’esprit de solidarité de ses équipes et des jeunes accompagnés dans les 3 pays. Nous observons que les jeunes ont à cœur de se mobiliser pour aider autour d’eux et jouer un rôle positif dans leur société. Cette solidarité s’inscrit dans un cadre de prudence sanitaire visant à préserver la santé des travailleurs et des jeunes.

Lire la suite

Grandir Dignement est membre du collectif CAUSE MAJEUR !

Le 20 mars, le collectif a interpellé le Gouvernement afin que les mesures d’urgences prises en faveur des jeunes majeurs deviennent des mesures durables.

Fin des sorties sèches en période de crise : une disposition à pérenniser ! »

« Une fois ces mesures prises, qu’en sera-t-il demain ? Va-t-on à nouveau laisser sur le bord de la route ces jeunes sans solution ? Aussi, le Collectif Cause Majeur ! se mobilise, dès aujourd’hui, pour que cet amendement soit pérennisé, au-delà de la période d’urgence sanitaire. Nous sommes convaincu·e·s que tout·e jeune doit se voir proposer une prise en charge individualisée co-définie et co-construite dans un projet d’accompagnement à l’âge adulte, dans la continuité de son projet personnalisé pour l’enfant. Ce projet d’accompagnement doit permettre l’accès à un accompagnement inconditionnel et global, sans âge couperet, aussi longtemps que le·la jeune en a besoin.  
 
Cette situation de crise sanitaire témoigne que cela est possible. Poursuivons cet effort de solidarité nationale ! Le Collectif « Cause Majeur ! » continuera à plaider pour une société plus juste, inter-générationnellement solidaire et pour que les jeunes majeur·e·s deviennent une réelle priorité des politiques publiques. Nous demeurerons mobilisé·e·s et force de propositions pour leur inclusion pleine, entière et sécurisée dans la société, en respectant leurs besoins fondamentaux
. »

Des éducateurs de l’association se sont mobilisés afin de faire vivre une journée riche en émotions aux enfants suivi par les services de liberté surveillée et du service d’insertion en milieu ouvert (SIMO).

Lire la suite

Lundi 17 février 2020, un mineur isolé étranger de 17 ans, incarcéré à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, s’est suicidé dans sa cellule. Il avait été incarcéré le 5 février 2020 dans la plus grande prison d’Europe.

Lire la suite

L’association Grandir Dignement est présente au Niger depuis 2016 avec une antenne à Niamey ainsi qu’à Zinder. Dans l’optique d’ouvrir une nouvelle antenne, des membres de l’équipe de Grandir Dignement se sont rendus au mois de décembre dans la ville de Maradi.

Située à 660 kilomètres de Niamey, Maradi est la deuxième plus grande ville du Niger et est considérée comme la capitale économique. La population est estimée à plus de 267 000 habitants (chiffre de 2012).

Lire la suite