Le 8 octobre dernier s’est tenue la première réunion des bénévoles de l’antenne de Strasbourg engagés pour l’année 2020/2021. Les équipes de Grandir Dignement et les bénévoles se sont réunis afin d’échanger sur les activités menées par l’association et les nouveautés à venir pour cette année ! En effet, Grandir Dignement continue ses interventions au quartier pour mineurs de Strasbourg, mais va également intervenir dans des structures très variées telles que les écoles, les établissements à caractère sociaux éducatifs ou encore les universités !

Les bénévoles ont d’abord eu la chance d’échanger avec Monsieur Thomann, lieutenant responsable du quartier pour mineur de Strasbourg. Il a pu donner des conseils aux bénévoles pour leurs futures interventions carcérales. De plus, il n’a pas manqué de souligner l’évolution positive de la vision qu’a l’administration pénitentiaire des interventions de Grandir Dignement. En effet, ces dernières offrent un espace d’échange aux enfants en conflit avec la loi.

Grandir Dignement est une bulle de fraîcheur pour le milieu carcéral

Mr. Thomann

Les interventions bi-mensuelles (ou bi-hebdomadaires en période de vacances scolaires) permettent aux jeunes de maintenir ou de tisser un lien avec l’extérieur. L’aspect ludique des activités facilite l’introduction de questions sociétales, sur lesquelles les jeunes n’ont pas toujours l’habitude d’échanger, tout en les reliant à la citoyenneté et à la solidarité. Les intervenants et bénévoles abordent des thèmes variés tel que les émotions, les inégalités, l’estime de soi, la violence, les différences ou encore les stéréotypes.

De plus, ces interventions sont très enrichissantes pour les intervenants et bénévoles de Grandir Dignement.

Alicia et Keziban parlent de leur engagement :

Je me suis engagée dans cette association pour ses valeurs et parce que j’ai toujours voulu accompagner des personnes dans le besoin. Chaque intervention que j’ai pu effectuer m’a fait comprendre que notre action était bénéfique pour les jeunes rencontrés. Cela leur permet de s’exprimer sans jugement et poser des questions qu’ils n’oseraient peut-être pas poser en dehors de cet espace. Ce que j’aime le plus dans ce bénévolat, c’est de préparer des interventions et de voir que le jour J les jeunes accrochent ! 

Alicia, bénévole à Grandir Dignement depuis 2 ans

Depuis la présentation de l’association lors d’un cours magistral à la faculté de Strasbourg, Grandir Dignement a suscité ma curiosité. Une des valeurs principales de Grandir Dignement est de différencier l’acte de la personne. De plus, elle prend en compte le vécu et l’histoire des jeunes. Tout cela m’a poussé à m’engager car je trouve ces aspects primordiaux pour leur développement personnel. En tant qu’étudiante en psychologie cela me tient à cœur

Keziban, bénévole à Grandir Dignement depuis 2 ans

Pour finir, lors de la réunion, nous avons évoqué la nouveauté de l’année… les interventions de sensibilisation à destination des enfants et des jeunes ! En effet, Grandir Dignement va consacrer du temps pour intervenir dans les écoles, les centres sociaux ou encore les établissements socio-éducatifs. Ces interventions auront pour but de sensibiliser aux valeurs de l’association (Citoyenneté, Lutte contre les inégalités, Engagement, Justice, Respect, Humanité, Solidarité…) et de présenter Grandir Dignement.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 + sept =