Programme alimentaire en faveur des jeunes en détention de la MCA

Tant attendu que ce soit par les jeunes ou par l’équipe de Grandir Dignement, le programme alimentaire vient de démarrer! Grâce à notre collaboration avec le PAM (programme alimentaire mondial) et RTM (Regio Terzio Mondo),  les jeunes de la Maison Centrale Antanimora bénéficient désormais d’une alimentation saine et équilibré.
Deux distributions sont organisées. Le matin, les jeunes reçoivent 100g de CSB (farine enrichie) et le midi leur repas est composé de Lire la suite

La rentrée scolaire et bien plus…

Après quelques semaines de silence, peut-être seriez vous impatients de connaître les dernières « vaovaos » de Grandir Dignement. 
Voici donc quelques « moments clés » du mois passé:
Rentrée scolaire:
En octobre, les jeunes du centre de rééducation ont repris, comme tous ceux qui ont la chance de pouvoir être scolarisés , le chemin de l’école: Agriculture, maçonnerie, fabrication de savon et enseignement général. 



Animations/ateliers éducatifs:
Cette année, nous accueillons un nouveau volontaire VIDES (volontariat salésien): Rémy. Jeune, grand, sportif et avec un bon contact avec les jeunes, Rémy s’est vite intégré dans l’équipe de Grandir Dignement en privilégiant la mise en place d’animations! Le foot est son domaine de prédilection mais bien sûr, Rémy, avec l’équipe locale, propose aussi de nombreux petits jeux et autres sports.


Début du chantier extension à la MCA:
A la Maison Centrale Antanimora, les actions ne sont pas en restes. 
Ce moi-ci, outre le démarrage du volet médical que l’ONG des Villlages et des Hommes met en oeuvre via Grandir Dignement, nous avons démarré le chantier extension.
Cette extension comprendra: un atelier professionnel, une cantine et une salle de stockage. Nous remercions le CICR , l’association Betsaida et l’Ambassade de France pour son soutien dans ce projet qui est plus que nécessaire.

Enfin, cette année, Grandir Dignement souhaite franchir une nouvelle étape dans l’accompagnement des jeunes en détention ou en centres pénitentiaires:
Depuis le début de nos actions, la motivation de permettre aux jeunes d’être respectés dans leur dignité et dans leurs Droits Humains étaient notre motivation profonde. Cette motivation reste et demeure la base de notre travail. Cependant, grâce aux collaborations diverses et aux actions mise en oeuvre, les besoins élémentaires des jeunes sont en voient d’être respectés. A ce jour, Grandir Dignement souhaite évoluer vers un projet réellement éducatif: Permettre à ces jeunes d’être accompagnés et réinsérés afin d’éviter les récidives et l’échec. Cela est un travail de longue haleine et plus difficilement mesurable. Cependant, ce mois-ci Grandir Dignement a mis en oeuvre 3 actions en ce sens:
– Accompagnement des jeunes au tribunal: Les éducateurs accompagnent désormais tous les jeunes de la Maison Centrale pour leurs audiences, effectuent des entretiens éducatifs et des visites à domicile si nécessaire. L’accompagnement au tribunal pour les jeunes du centre de rééducation ne devrait plus tarder non plus.

– Commissions d’accueil et fiches individuelles de réinsertion. Ces fiches sont désormais à jour et fonctionnelles dans les deux centres pénitentiaires où  nous intervenons.

– Deux assistantes sociales en formation ont rejoint l’équipe. Leur stage s’effectue deux jours par semaine jusqu’en juin 2013. Outre, le suivi individuel, leur rôle sera d’identifier quels types de structures pourraient accompagner les jeunes en besoin d’orientation post-carcérale. Leurs connaissances en accompagnement psycho-sociale sera aussi une force dans l’amélioration du suivi des jeunes.
Grandir Dignement est donc en route…afin de mettre en oeuvre un suivi éducatif, un accompagnement au tribunal et une orientation post-carcérale de qualité en faveur de tous ces jeunes.