Noël

Le 25 décembre, rebelote: Fête de Noël mais cette fois-ci avec les plus jeunes: au centre de rééducation pénitentiaire. 
L’équipe débarque vers 9h30 et la musique ne tarde pas à retentir. L’organisation est un peu moins compliquée: Au quotidien, il y a déjà des tables, chaises, couverts et une grande salle où nous avons pu manger tous ensemble.
Cette fois-ci, c’est l’entraîneur de foot bénévole et sa famille au grand complet qui viennent partager la joie de Noël.
Même constat qu’à la prison: quand les assiettes sont pleines, le silence est d’or. Les bouches sont grandes ouvertes et les doigts tentent de grappiller le moindre morceau de viande autour de l’os…c’est vrai que c’est délicieux! Entre le plat et le dessert, là aussi, les jeunes chantent, dansent avec un peu moins de discipline que leurs aînés à la prison mais avec tout autant de joie. 
Après le gâteau qui a aussi eu un bel effet, les éducateurs demandent aux jeunes de se rassembler dehors, bien sagement et alors…
Un Père Noël, Sarah (fille de la responsable des programmes) et un volontaire débarquent…sur des vélos! Les jeunes crient, expriment leur joie et demandent plusieurs fois si les vélos « c’est pour eux », si c’est « pour tout le temps ou juste pour aujourd’hui ». Et bien sûr, ces vélos (2 grands et 1 petit) ont vocation à rester au centre. Stockés dans le bureau de Grandir Dignement, des activités vélos (et, nous espérons même des sorties) vont voir le jour!
Pendant plusieurs heures, les jeunes essayent un à un ce nouveau matériel
Comme à la prison, chaque jeune a également eu son « colis-cadeau » et la fête c’est terminée par un film sur vidéo-projecteur!
Et, grâce aux éducateurs de nuits, les jeunes ont encore pu danser jusqu’à 22h à l’intérieur des dortoirs!

Merci à tous, bienfaiteurs, collaborateurs, amis de nous avoir soutenus dans cette « Opération Noël »
Merci à François et Florian, volontaires, qui sont restés 6 mois pour nous aider. bonne continuation à eux.
Merci à toute l’équipe de Grandir Dignement pour leur engagement même en cette période de fête.

24 décembre: Noël en prison

Samedi 24 décembre, 8h00: chaleur, embouteillage, effervescence dans toute Tana…et pour l’équipe Grandir Dignement, Direction la Maison Centrale- quartier des mineurs où nous attendent 92 jeunes pour fêter Noël. Les deux voitures sont pleines à craquer: colis pour les jeunes, lecteur DVD/télévision, matériel de sonorisation et en prime, un gros gâteau à la crème. Sans oublier les cuisinières bénévoles venues nous aider!

9h20: Arrivée à la prison. Les jeunes sont déjà très impatients. Les tables/chaises loués pour l’occasion ne tardent pas à être livrés. Jeunes et adultes s’organisent. Sur l’équipe de Grandir Dignement, seul François, Florian (volontaires) et les responsables des programmes sont censés travailler. Mais Tafita (éducateur) et 2 éducateurs de nuits viennent bénévolement afin de partager ce moment de fête. 
10h30: Dans l’esprit de créer une ambiance festive, nous avions également invité quelques amis. Certains ont été au rendez-vous et c’est donc à plusieurs que nous étions pour fêter avec les jeunes! Merci à eux! 
La fête commence: La musique est à fond (comme l’aime les jeunes malgaches), les jeunes, sans aucune timidité, dansent et chantent avec joie.
12h: Nous débutons le repas.  Tout le monde est répartis dans deux salles. Les jeunes  sont heureux de manger à table, dans des assiettes/couverts propres. Tranquillement assis, ils attendent d’être servis. Les quantités sont très largement suffisantes. Leurs yeux pétillent devant la viande, le jus, le riz de bonne qualité ou encore les achards de légumes (crudités). Au bout de 30 mn, certains jeunes semblent repus mais vaille que vaille tentent de finir leurs assiettes…et bien sûr, ils arriveront. Lorsqu’ils mangent, c’est le silence totale. On attendrait les mouches voler. Mais, une fois les ventres bien remplis, les jeunes se mettent à chanter tous ensemble: chant en canon, regards complices… une harmonie vient poindre le bout se son nez. Rares moments de bonheur pour ces jeunes trop souvent écorchés vifs. 
Ce festin se terminera pour un excellent gâteau à la crème…qui ravira le coeur et le ventre des jeunes comme des adultes.
14h: Le Père Noël débarque et même si la plupart des jeunes sont bien trop grand pour croire à ce « Père Noël », nous sommes heureux de mettre un peu de magie dans ce milieu carcérale. D’ailleurs, tout le monde joue le jeu…Bisous, photos sur les genoux de Père Noël! Certains ados, ont, semblent-ils, rattrapés quelque chose qu’ils n’avaient jamais eu: un bonhomme en rouge, un colis cadeau, un repas « presqu’en famille »!
Dans chaque colis: savon, dentifrice, brosse à dent, maillot+t-shirt+pull, bonbons…
Comme cadeau de groupe: Télévision et…une Playstation. Cela peut paraître contre-éducatif d’offrir cela mais en même temps…rappelons que ces 100 jeunes vivent dans une cour d’environ 17m/15m!!
15h30-17h30: Film diffusé sur Vidéoprojecteur, danse, et joie!!!

.