Semaine des Droits de l’Enfant: exposition

Mardi dernier ont débuté les cérémonies de la semaine des Droits de l’Enfant. Pour cette occasion, la PFSCE (plate forme société civile pour l’enfance), dont « Grandir Dignement » fait partie, a organisé une exposition intitulé « solidarité autour des Droits de l’Enfant ».
Cette exposition fut suivie d’une conférence où sont intervenus Père Claudio (salésien de Don Bosco) ainsi qu’un haut responsable du ministère de la population. Ce fut l’occasion d’évoquer et de débattre autour des problèmes de société telles que l’exode rural, la perte de repères culturels et familiales chez les jeunes ou les problèmes d’éducation.
Un point très intéressant qui a été évoqué est le fait que nombre d’enfants issus de milieux défavorisés ont le rêve de la richesse, d’une « vie magnifique » surtout lorsqu’il côtoient les richesses de certains. Les différences entre les plus pauvres et les plus riches sont telles à Madagascar, que la tentation pour des ados de s’enrichir par des moyens illicites est grande!

Voici en image un résumé de l’exposition:

« NON » au travail des enfants!!
« NON » à la prostitution infantile

« NON » à la prostitution infantile

Les enfants ont le droit à un habit décent!
« NON à la violence envers les enfants »



,

Bienvenue

Chers amis,

C’est avec grand plaisir que nous vous souhaitons la bienvenue sur ce nouveau site, qui nous l’espérons, vous donnera envie de suivre notre action en faveur de la promotion des Droits de l’Enfant à Madagascar.

Vous trouverez, comme auparavant, des articles qui vous permettrons de suivre l’avancée du projet au quotidien au sein du centre de rééducation pénitentiaire où nous œuvrons. Par ailleurs, vous pourrez aussi mieux découvrir notre association et nos valeurs.

Merci de nous soutenir dans notre volonté que chaque enfant, quelque soit son passé et l’endroit où il vit, puisse « grandir dignement ».

Bonne lecture
 
Hélène Muller
Présidente

« Toute enfant privé de liberté doit être traité avec l’humanité et avec le respect dû à la dignité humaine, et d’une manière tenant compte des besoins des personnes de son âge. » Art 37, convention relative aux Droits de l’Enfant