Des nouveaux arrivants bien étranges !

Notre fret humanitaire (21 colis soit 300 kg) vient tout juste d’arriver. Nous sommes en train de tout rangés et triés afin que tous les dons soient exploités au mieux.

Dans les semaines à venir, nos jeunes vont participer à des matchs officielles et de bon niveau. Ainsi, nous allons de suite emporter au centre, les maillots, chaussures de foots et protections que nous avons réussi à récupérer grâce à vous! Les jeunes seront bien contents car il est vrai que sans ce matériel, ils n’auraient pas eu le droit de jouer! (question de sécurité et de « match officiel »…) Il y a donc urgence!!

Bien sûr, nous avons récupérés énormément de maillots donc nous allons aussi créer une réserve afin  de pouvoir assurer dans les mois voire années à venir en terme de « matériel footballistique »!

Concernant, les autres dons (pharmacie, jouets, matériel scolaire et ludique), nous allons les écouler peu à peu afin que tout cela se fasse progressivement, sans gaspillage et surtout en fonction des besoins.

Mais, déjà, nous avons offert aux jeunes un sac contenant 26 petits animaux (+ décor) en plastique! Ainsi, les garçons ont eu la joie de voir arriver des dinosaures, tigres, lions, girafes etc… Certains (y compris les plus grands) ont eu…peur!!!

Mais, pour la plupart, c’est l’imagination et l’enthousiasme qui domine! Nous avons énormément rient en voyant petits et grands (16/17ans) jouer à « la bataille d’animaux » ou « à la brousse »! Ce fut aussi l’occasion d’un cours de français voire de malgache (car beaucoup n’ont jamais vu de telles animaux -faut dire, les dinosaures, c’est un peu normal!), d’un cours d’histoire (sur la préhistoire) et d’un cours de géographie (non, il n’y a pas de girafes qui naissent en Amérique ni de dinosaures à Madagascar..)

Bref, fou rires garanties hier après-midi à la vu des ces nouveaux arrivants!!

De retour sur le terrain!

Après plus d’un mois en France, nous voici de nouveau sur la Grande île pour poursuivre notre action en faveur des jeunes les plus démunis.

Tout d’abord, un grand MERCI à vous tous! Merci à ceux et celles grâce à qui nous avons pu organiser des conférences, merci au public qui a su prendre le temps de nous écouter, merci à vous tous, bienfaiteurs sans qui rien ne pourraient se faire!

Souvent, vous nous avez dit « c’est bien ce que vous faites », « c’est du beau travail », ou encore « bravo »! Alors, nous aurions une chose à vous dire:
Sans vous, sans votre soutient et l’intérêt que vous portez à ce projet; rien n’aurait pu se faire.
Donc, c’est à nous de vous dire merci!

MERCI de votre soutien !


Peut-être êtes vous curieux de savoir ce qui s’est passé en notre absence…
Et, bien après avoir effectué un petit bilan avec notre salarié et le centre (personnel pénitencier + jeunes); nous avons été satisfait de voir que tout s’est plutôt bien passé.
Ceci dans le sens où la formation professionnelle ainsi que le chantier maison ont tranquillement continué, les animations se sont déroulées plutôt bien et mise à part quelques objets détériorés il n’y a pas eu d’incidents majeurs.
Bien sûr, tout n’est pas parfait mais nous pouvons féliciter tous nos collaborateurs (jeunes, salariés, personnel etc..) pour avoir su bien gérer le projet en notre absence.

Nous avons eu aussi une bonne surprise: Notre précieux entraineur de foot bénévole a officialisé la création du club de foot. Une fusion entre la grande équipe « Viva » qui est reconnu et le centre est en cours! Cela est une très bonne chose. Cette mixité social ne peut être que positive! Par ailleurs, désormais, non seulement les jeunes du centre peuvent jouer mais les anciens du centre (les jeunes déjà libérés) peuvent, si ils sont sélectionnés, revenir pour participer aux entrainements et matchs!

Quelle plaisir de voir des jeunes CONTENTS de (re)venir au centre, quelle plaisir de voir que ce centre arrive de temps en temps à apporter des choses qui « donne envie »!!

Les jeunes furent bien sûr très heureux de notre retour! C’est sous les « dada » (papa) et « mama » (maman) que nous avons pu tous leur dire une grand bonjour.
Très vite, nous avons repris le travail avec l’arrivée de notre chargé de mission le lendemain de notre retour et, surtout, au vu des 3 mois de vacances à organiser!!!